SEXE : ce qui différencie les générations X et Z dans la pratique

Réchauffement climatique, sextoys, fidélité, câlins : qu'est-ce qui différencie les jeunes générations de celle de leurs parents ? Sont-elles toujours aussi éloignées en matière de principes et pratiques amoureuses ? Réponses.

SEXE : ce qui différencie les générations X et Z dans la pratique
© Mark Bowden

L'amour a changé depuis le siècle dernier... L'application de rencontres OkCupid vient de publier une cartographie assez intéressante. En interrogeant des personnes de différentes générations (génération X : ceux nés entre 1966 et 1976. les Millenials ou génération Y, nés entre 1980 et 2000 et la génération Z, née entre 1995 et aujourd'hui), on en sait plus sur les points communs et différences générationnelles en matière de rencontres et de pratiques sexuelles. La pratique de la monogamie est ce qui change le plus entre les adolescents d'aujourd'hui et leurs parents.
D'après les résultats de cette étude menée sur 7 000 utilisateurs en France, en Allemagne et en Angleterre, 72% des Françaises de la génération Z considèrent que la monogamie n'est pas nécessaire "au bonheur dans une relation amoureuse". En revanche, 72% des femmes de la génération X sont favorables à la vie avec un seul partenaire. Chez les hommes, ils sont 45% en moyenne à penser que la monogamie est indissociable du bonheur à deux. 

Les sextoys font l'unanimité 

Si chez les Millenials, l'emploi des sextoys est très répandu et même assumé (ils sont 86% à déclarer aimer les sextoys) les générations X et Z en sont également très friandes. Elles sont 73% nées entre 1966 et 1976 à déclarer en utiliser contre 87% des jeunes de la génération Z. Chez les hommes, ils sont 83% de la génération X à être amateurs de ces joujous synonymes de plaisir et 72% des jeunes garçons de la génération Z. 

Le flirt l'emporte sur les câlins 

Le premier rendez-vous est une étape-clé qui peut se transformer en doux souvenir. Elles sont 57% des femmes en moyenne contre 50% des hommes à déclarer préférer les premiers rendez-vous au sexe, dans une relation. D'après les résultats de l'étude d'OkCupid, "la perspective de relations sexuelles arrive d'ailleurs à la dernière place, derrière le flirt et l'idée de ne plus être seul lors de soirées."

Les Millenials aiment les bulles

Pour 59% des utilisateurs hommes d'OkCupid appartenant à la génération Y, le champagne est une boisson pour les grandes occasions. De même pour les Françaises de la génération Z, à 41%.  Il reste pourtant à consommer avec modération.

Les hommes sont pour l'action

En matière de cinéma, les goûts ne diffèrent pas d'une génération à une autre, mais dépendent du genre. Ainsi, les hommes préfèrent les blockbusters américains au cinéma français. Elles sont 58% à avoir aimé Le Grand Bain et ils sont 63,6%  à préférer Avengers au film de Gilles Lellouche. 

Une différence d'âge est-elle toujours un obstacle ? 

Selon les informations récoltées par OkCupid, la différence d'âge au sein du couple dérange beaucoup, tant chez les hommes que chez les femmes. Elles sont 75.6% à déclarer "ne pas pouvoir entretenir une relation avec une personne de 25 ans de plus qu'elles" contre 68% des hommes. 

Et la politique dans tout ça ? 

Dans un couple, les questions de société et les remous politiques peuvent aisément s'inviter dans les conversations. Pour ce qui est du Brexit, 9 femmes britanniques sur 10 déclarent préférer avoir une relation avec quelqu'un ayant voté contre le Brexit, d'après OkCupid. En France, sans surprise, le thème chiffonne moins les Françaises, qui sont 50% de la génération X à ne pas se préoccuper de cette question.  

Le sort de la planète met tout le monde d'accord 

Quant au réchauffement climatique, 96% des sondés, hommes et femmes de toutes générations confondues, se disent inquiets de l'avenir de la Terre. 

SEXE : ce qui différencie les générations X et Z dans la pratique
SEXE : ce qui différencie les générations X et Z dans la pratique

L'amour a changé depuis le siècle dernier... L'application de rencontres OkCupid vient de publier une cartographie assez intéressante. En interrogeant des personnes de différentes générations (génération X : ceux nés entre 1966 et 1976. les...