Chagrin d'amour : bientôt une pilule pour guérir les cœurs brisés

Aurait-on trouvé le remède contre le chagrin d'amour ? Le psychiatre canadien Alain Brunet vient peut-être de dégoter LA recette miracle pour se remettre d'une rupture ou d'un traumatisme. Surnommé "pilule de l'oubli", le Propranolol a été testé sur plusieurs victimes du 13 Novembre. Une expérience qui a donné des résultats plutôt concluants.

Chagrin d'amour : bientôt une pilule pour guérir les cœurs brisés
© Katarzyna Białasiewicz

La célèbre chanson de Michel Sardou n'aura peut-être plus lieu d'être. Un psychiatre-chercheur vient de trouver l'antidote à la maladie d'amour et, plus globalement, au mauvais souvenir. Son nom est le Propranolol, un médicament qui aurait le pouvoir d'atténuer une peur, à défaut de la faire disparaître. Un essai clinique nommé "Paris Mémoire vive" a été élaboré sur 360 personnes traumatisées par les événements du 13 Novembre 2015. Le docteur Alain Brunet souhaite tester cette nouvelle cure sur les personnes souffrant de chagrin d'amour

Pilule contre le chagrin d'amour : késako ? 

Le Propranolol est un médicament bêtabloquant qui a un effet sur nos émotions. Découvert en 1960, il sert à lutter contre l'anxiété ou le stress. Une étude menée par des médecins néerlandais a mis en avant le pouvoir des bêtabloquants sur nos peurs. En s'appuyant sur les conclusions de l'Université d'Amsterdam, Alain Brunet et ses collègues ont montré que cette pilule, associée à une thérapie, pouvait aider les personnes souffrant de stress post-traumatique.
Pour mener son étude à bien, le Dr Brunet et l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris ont fait un test sur 360 personnes souffrant de stress post-traumatique à la suite des attentats du 13 Novembre 2015. La thérapie se déroule en deux temps : le patient doit être suivi par un psychologue ou un psychiatre. Il prend alors le comprimé et écrit son souvenir douloureux sur une feuille. Une heure après la prise du médicament, il lit son texte.
C'est à ce moment précis que le patient se rend compte que la souffrance liée à ce qu'il a vécu est moins forte qu'il y a une heure. Face à ces résultats encourageants, le Dr Brunet a pour ambition d'atténuer la peine de ceux chagrinés par le dieu Amour, avec la prise du Propranolol. "Le chagrin d'amour a l'air léger car il ne présente pas de menace vitale. Si certaines personnes réagissent bien, pour d'autres, le sol se dérobe sous leurs pieds. Il peut alors engendrer un trouble de l'adaptation, au même titre que le stress post-traumatique. Ce sont des pensées répétitives, une envie dévorante de pleurer, des nausées, de la détresse. C'est à ces patients que la thérapie s'adresse", peut-on lire dans les colonnes du Parisien. 

Une pilule contre le chagrin d'amour, bientôt disponible en France ? 

Le docteur Brunet est en train de former des médecins français depuis le mois de janvier, cette thérapie associée au Propranolol pourra donc être pratiquée par un spécialiste en France. Tout dépend de la gravité du trauma du patient.
Anne, une Française expatriée qui souffrait d'un douloureux divorce après 25 ans de mariage, a fait partie des premiers patients du Dr Brunet. Souffrant d'un sérieux chagrin d'amour, cette femme de 55 ans était assez perplexe."C'était un peu dingue car pour moi, c'était la thérapie des soldats en Afghanistan ! Je me suis dit : 'c'est sérieux, académique, tente, tu n'as rien à perdre'", confie-t-elle au journal. 
Après 7 séances intensives avec le psychiatre, suivies de 16 semaines de stabilisation, elle se dit très satisfaite."La blessure reste mais son impact est moins fort. Je ne rumine plus, j'avance ", explique-t-elle. Elle ajoute :"J'ai compris qu'il n'y a pas de honte à souffrir d'une séparation. J'espère que d'autres oseront demander de l'aide."

Chagrin d'amour : bientôt une pilule pour guérir les cœurs brisés
Chagrin d'amour : bientôt une pilule pour guérir les cœurs brisés

La célèbre chanson de Michel Sardou n'aura peut-être plus lieu d'être. Un psychiatre-chercheur vient de trouver l'antidote à la maladie d'amour et, plus globalement, au mauvais souvenir. Son nom est le Propranolol , un médicament qui...