VIDEO

Ce lieu touristique au coeur de l'Europe interdit l'entrée aux femmes et son accès est ardu pour les autres

Cet été, nous serons nombreux à voyager un peu partout en Europe pour les vacances. Et, dans ce pays, un lieu attise la curiosité des touristes mais il est interdit aux femmes. C'est la règle depuis des siècles.

La saison estivale frappe à la porte et l'heure est venue de prévoir quelles activités faire pendant les vacances. Les touristes français vont déferler par milliers en Italie, en Espagne, au Portugal, en Croatie ou encore en Grèce. Le pays de la feta, du tzatziki et des jolies maisons blanches a récemment instauré une taxe climatique salée pour toutes les locations de logements afin de lutter contre les effets dévastateurs du surtourisme. Dans le même temps, un spot particulier du pays attise la curiosité et limite son accès...

En effet, les lieux à voir sont légion en Grèce : le Parthénon à Athènes, les moulins à Mykonos, la plage noire à Santorin ou encore les Météores du côté de Trikala. Et pour les touristes moins influencés par les photos d'Instagram ou les vidéos de TikTok, une autre région vaut aussi le coup, celle de la péninsule de la Chalcidique. C'est ici qu'on y retrouve un site touristique interdit aux femmes et ce depuis... 1046 ! Un décret signé de l'empereur byzantin Constantin Monomaque que personne n'a jamais réussi à faire changer, y compris le Parlement européen qui avait pourtant voté en 2003 une résolution en faveur de l'ouverture du site aux femmes, sans succès. Le lieu "bénéficie d'un système auto-administré particulier en vertu du droit constitutionnel hellénique", rapporte l'UNESCO.

Mais quel est donc ce lieu ? Il s'agit du Mont Athos, une montagne sacrée sur laquelle vivent 2 000 moines, tous répartis dans 20 monastères orthodoxes. Encore aujourd'hui - et malgré de très très rares exceptions au fil des décennies - "toutes espèces animales féminines y sont interdites". Pourquoi ? Selon la légende, Marie, mère de Jésus, en se rendant à Chypre, serait tombée amoureuse du Mont Athos et aurait alors demandé la terre comme cadeau à Dieu. Depuis, et respectant un vœux de célibat et de chasteté, les moines refusent la présence des femmes, officiellement pour éviter les tentations. 

Il est toutefois possible de visiter le Mont Athos et les monastères quand on est un homme. Mais avec des contraintes drastiques : l'accès est limité chaque jour à une centaine de visiteurs orthodoxes et une quinzaine d'autres religions. Il faut avoir fait une demande au préalable au bureau des pèlerins, situé dans la ville balnéaire d'Ouranoupoli, pour obtenir un laisser passer appelé "diamonitirion". Cela coûte environ 35 euros. Par ailleurs, l'accès se fait uniquement par bateau au départ de la ville. Sur place, il faut également être habillé avec un pantalon long et des manches longues. Il est possible d'y passer la nuit.