Disparus du Cantal : le couple retrouvé, ce qu'il s'est passé

Les parents qui avaient mystérieusement disparu en laissant leur fille de 13 ans, à Ségur-les-Villas, dans le Cantal, ont été retrouvés sains et saufs. Qu'est-il donc arrivé au couple ?

Disparus du Cantal : le couple retrouvé, ce qu'il s'est passé
© Yvon et Jennifer Exbrayat - Capture d'écran - YouTube

[Mis à jour le lundi 13 décembre à 14h11] Ils avaient disparu sans explication, mais Yvon et Jennifer Exbrayat, parents d'une jeune fille de 13 ans, ont été tous deux retrouvés sains et saufs le 11 décembre, selon La Montagne. Leur véhicule avait été aperçu près de leur ville de résidence de Ségur-les-Villas, dans le Cantal, par des badauds dans la matinée, et ceux-ci avaient immédiatement alerté les gendarmes. Le couple était brièvement retourné à son domicile pour récupérer leur motoneige. Finalement, les forces de l'ordre ont rapidement retrouvé les parents, à Vernols, une toute petite commune située près de Ségur-les-Villas. Toutefois, les époux n'ont pas encore accepté de répondre aux questions des enquêteurs.

Parents du Cantal retrouvés : ce qu'ils risquent

Ils n'ont pas été placé en garde à vue mais devront être entendus par la brigade de recherches de Saint-Flour très prochainement. Yvon et Jennifer Exbrayat ne peuvent être poursuivis pour leur disparition, puisque disparaître est un droit en France. Malgré tout, ils pourraient être sanctionnés pour l'abandon de leur fille de 13 ans et, selon le Code pénal, risquent jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Jennifer Exbrayat a "une supériorité psychique" sur son mari

Quant à la fille du couple, placée dans une maison d'enfants après la disparition de ses parents, elle aurait été lourdement perturbée par les récents évènements. Le 7 décembre, selon La Montagne, elle avait fugué avant d'être retrouvée un peu plus tard, sous le choc et sous-alimentée, avant d'être hospitalisée.

Selon un proche des parents du Cantal, Jennifer Exbrayat est habituellement celle qui mène la danse dans le couple.  "Elle a toujours été dominatrice dans leur couple et a une supériorité psychique sur lui. Yvon ne se plaignait jamais mais tout le monde le savait. Il y avait des tensions régulières autour des enfants", a-t-il expliqué au Parisien. Si elle avait toléré la naissance de sa fille aînée, la mère de famille "n'avait jamais supporté celle du petit dernier", qui a été placé dans une autre famille sur décision du juge des enfants.

Qui sont Yvon et Jennifer Exbrayat ?

Les parents du Cantal s'étaient tous deux volatilisés à six jours d'intervalle, laissant l'adolescente sans aucune nouvelle de ses géniteurs, raconte Le Parisien. C'est le 23 novembre que celle-ci a découvert que ses parents avaient déserté leur maison de Ségur-les-Villas, dans le Cantal. "Elle explique qu'à son retour de l'école, sa mère n'était plus présente au domicile", informe France Bleu Pays d'Auvergne. Le parquet d'Aurillac avait ouvert une information judiciaire le 30 novembre. 

Le 17 novembre, Yvon Exbrayat, le père, âgé de 51 ans et à la tête de son entreprise de bois de chauffage; avait été le premier à disparaitre, juste après qu'une dispute soit survenue au sein du couple, selon Le Parisien. Son camion, avec lequel il avait quitté le domicile, a été retrouvé à Vernols le 27 novembre. Quant à la mère de l'adolescente, Jennifer Exbrayat, 36 ans, réflexologue, magnétiseuse et naturopathe, elle avait signalé la disparition inquiétante de son mari le 20 novembre, puis s'était également volatilisée dans la nature trois jours plus tard.

Petit garçon abandonné, dépôt de plainte : un couple mystérieux

Les Exbrayat sont aussi parents d'un petit garçon, qui avait été placé dans une autre famille sur décision du juge des enfants, cette année. Une affaire qui a causé des remous au sein du paisible village de Ségur-les-Villas. "Au village, on affirme que ce sont les parents du garçon qui ont décidé de l'abandonner", a déclaré au Parisien Gilles Amat, maire de la bourgade. "Ce ne sont pas des braves gens, ils se sont mal comportés", a lâché un habitant du village.

Cet été, l'image du couple s'était encore davantage entachée lorsque des personnes ayant leur résidence secondaire au sein du village y avaient séjourné pour les vacances, non loin du domicile des Exbrayat. Ceux-ci auraient tout bonnement "agressé" les vacanciers; au point qu'une plainte soit déposée à l'encontre du couple. "Dans le cadre d'une autre affaire, l'individu ayant disparu a fait l'objet d'une expertise psychiatrique ayant notamment mis en évidence une tendance suicidaire", a ajouté le parquet d'Aurillac.

Parents du Cantal : une disparition volontaire ?

La veille de sa disparition, Jennifer Exbrayat avait laissé un message désespéré sur Facebook, assurant qu'elle était prête à "retourner ciel et terre" pour retrouver son époux. Quant à leur fille de 13 ans, elle a été placée dans une maison d'enfants. Pour les habitants de Ségur-les-Villas, il ne fait aucun doute. Selon eux, le couple aurait cherché à fuir pour échapper à leurs ennuis avec la justice en abandonnant leurs enfants sans vergogne.