Véronic Dicaire : "J'espère que René est fier de moi"

Après avoir parcouru le globe avec Céline Dion, Véronic Dicaire revient en force dans l'Hexagone avec son spectacle "Show Girl Tour", en mars 2019. Ses imitations ratées, son expérience dans "Danse avec les Stars", son lien avec René Angélil : l'imitatrice de talent se confie au Journal des Femmes.

Véronic Dicaire : "J'espère que René est fier de moi"
© Brian Ypperciel

Dans son nouveau spectacle "Show Girl", Véronic Dicaire se transforme, se renouvelle... et nous ensorcelle. Après avoir bouclé une tournée en Asie et en Australie au côté de Céline Dion en 2018, l'imitatrice de 42 ans se prépare à conquérir le public français avec un show plein de surprises, en tournée dans toute la France en mars 2019, et au Grand Rex du 28 au 31 mars 2019. Au programme : du rire, de la danse et des frissons. Dotée d'une énergie inépuisable et d'un charisme envoûtant, l'artiste aux mille voix redonne du lustre à des morceaux d'antan, comme ceux d'Edith Piaf ou Dalida, tout en innovant avec des titres actuels, tel que Djadja d'Aya Nakamura (si, si !). De quoi nous laisser bouche bée. 
Depuis ses débuts, Véronic Dicaire a parcouru un sacré bout de chemin. Après avoir assuré la première partie du spectacle Taking Chances de Céline Dion en 2008, l'imitatrice a entamé une carrière outre-Atlantique avec le soutien de René Angélil. L'artiste nous confie qu'elle continue d'ailleurs d'honorer sa mémoire... Entretien. 

Le Journal des Femmes : Quelles surprises nous réservez-vous pour ce show ?
Véronic Dicaire :
J'ai travaillé des nouvelles voix comme celles d'Angèle, Juliette Armanet, Jain, Aya Nakamura... Je tiens aussi à garder certaines voix que j'ai imitées depuis le début, car les gens les apprécient. Par contre, on les amène différemment : Pour celle de Céline Dion, on a décidé de construire une "mini-comédie musicale" autour de sa vie, en plein dans le show. Quand une voix va bien, on la fait chanter dans d'autres chansons ou on l'invite dans d'autres concerts.

Comment devient-on imitatrice ? Est-ce une "voie" que vous avez toujours voulu emprunter ?
Véronic Dicaire : C'est drôle, le destin nous joue parfois des tours : je n'avais jamais souhaité faire d'imitations. J'étais chanteuse, j'avais sorti deux albums au Québec. La chanson faisait partie de ma vie et je faisais de l'imitation uniquement pour faire rire mes copains et copines. Dans la cour d'école, j'imitais mes professeurs ou je répétais les sketchs que j'avais vus à la télé. Et puis, j'ai fais la première partie de Céline Dion en tant qu'imitatrice, c'est là que mon intérêt pour ce métier, mon talent et ma curiosité se sont développés. J'ai découvert tout cela sur le tas, mais c'est devenu ma passion.

Y-a-t-il des voix que vous avez essayé d'imiter mais... sans succès ?
Véronic Dicaire : J'ai eu énormément de difficultés à imiter Diam's. C'est une voix que j'ai beaucoup travaillé pour la France, je voulais vraiment la représenter dans mon spectacle, pour rendre hommage aux années 1990-2000, mais j'en étais incapable, alors je l'ai laissée tomber. Cela m'a fichu un coup car elle était très populaire à l'époque, aujourd'hui encore je regrette de ne pas pouvoir inviter cette voix à mes shows.

"Danse Avec les Stars m'a aidée à avoir confiance en moi"

Vous imitez uniquement des voix féminines, n'êtes-vous pas tentée par l'idée de vous glisser dans la peau d'un homme ?
Véronic Dicaire : 
J'ai déjà essayé d'imiter des voix d'hommes mais cela ne fonctionnait pas, on entendait la tessiture féminine de ma voix. Cela ne me plaisait pas. Si j'en avais été capable, pourquoi pas… Toutefois, comme le dit Beyoncé dans sa chanson "Who Run The World (Girls)", ce sont les femmes qui dirigent le monde (rires) !

Ne souhaitez-vous pas réaliser votre premier rêve en vous lançant dans une carrière de chanteuse en France ?
Véronic Dicaire : Pas pour l'instant, j'ai beaucoup de plaisir à faire des imitations en France ! Devenir chanteuse a longtemps été mon rêve, mais finalement, une ambition en a remplacé une autre : le destin fait bien les choses. Dans l'imitation, on peut faire rire tout en touchant les gens : c'est mon moteur. Je trouve que ma voix est comblée de cette manière. Il y a encore du jus dans la roche (rires). Peut-être qu'éventuellement, il y aura un album-concert… Mais je termine ce spectacle avec ma propre voix, c'est un petit clin d'œil, je tenais quand même à la faire chanter pour ne pas qu'elle soit trop frustrée (rires) !

veronic-dicairee-show-girl-tour
Véronic Dicaire © Brian Ypperciel

Dans le spectacle, vous dansez, vous faites le show. Votre participation à Danse Avec Les Stars en 2015 vous a-t-elle aidée ?
Véronic Dicaire : Tout à fait, l'émission m'a énormément aidée à avoir confiance en moi, je n'ai aucun regret. J'ai appris à danser sur le tas. C'est toujours un peu compliqué, car il faut que je chante et danse en même temps. Les comptes sont complètement différents pour moi, je danse sur les mots et non sur les temps. Depuis ma participation à ce programme, je remarque une réelle différence dans l'apprentissage de mes chorégraphies.

À quelles difficultés êtes-vous confrontée lorsque vous préparez un spectacle ?
Véronic Dicaire : Il est difficile de jouer ce spectacle au Québec et devoir l'adapter en France, c'est tout un défi ! Il faut présenter des voix, des scénographies et des chorégraphies différentes... mais j'aime les challenges ! 

Vous avez débuté en faisant les premières parties de Céline Dion, est-ce difficile de faire le show lorsque les gens ne sont pas venus vous voir spécifiquement ?
Véronic Dicaire : Quand on fait des premières parties, les gens n'ont pas d'attentes, donc on ne doit pas en avoir non plus, on est un peu comme un missionnaire (rires) ! Le but est de réchauffer le public pour qu'il soit prêt à accueillir l'artiste. Il ne faut pas avoir d'ego,  jouer le jeu et en connaître les règles !

Vous avez renouvelé l'expérience en partant en tournée avec Céline Dion à l'été 2018, en Asie et en Australie. Que ressent-on lorsque l'on partage la scène avec son idole ?
Véronic Dicaire : Je n'en garde que des bons souvenirs, c'était génial, même si c'était très intense, car j'étais en train de préparer ce spectacle en même temps. Avec Céline, on voyageait beaucoup, on ne se voyait pas souvent, mais nous avions quand même l'occasion de parler de tout et de rien dans les coulisses. Pouvoir travailler avec son idole est incroyable. Je lui suis très reconnaissante. Même si René n'est plus, je sens encore sa présence, parfois. J'espère qu'il est fier de moi, là-haut !

Découvrez le "Show Girl Tour" de Véronic Dicaire en mars 2019 dans toute la France, et au Grand Rex du 28 au 31 mars 2019. Plus d'informations sur le site officiel.

Véronic Dicaire : "J'espère que René est fier de moi"
Véronic Dicaire : "J'espère que René est fier de moi"

Dans son nouveau spectacle "Show Girl" , Véronic Dicaire se transforme, se renouvelle... et nous ensorcelle. Après avoir bouclé une tournée en Asie et en Australie au côté de Céline Dion en 2018, l'imitatrice de 42 ans se prépare à conquérir le...