Guillaume Durand a subi une greffe : sa lourde opération

Guillaume Durand © Apaydin Alain/ABACA
Épreuve. Alors qu'il n'a jamais pris d'alcool ou grillé une cigarette, Guillaume Durand a développé un cancer de la mâchoire (qui touche préférentiellement les buveurs et les fumeurs) qu'il a vaincu grâce notamment à une lourde intervention chirurgicale. "C'est parti d'in simple mal de dents..." (...) "Ma mâchoire (a été) remplacée par un morceau de péroné (...) Une fois, je me suis levé instinctivement en pleine nuit sans me rendre compte que j'avais débranché les perfusions. Ça a bipé, j'avais du sang partout. Les infirmières, qui ont été aussi remarquables que ma femme, ont cru que je voulais me suicider", a confié au Parisien le journaliste de 69 ans. "Le principal risque, c'était la déformation du visage. Ce n'est pas tout à fait naturel de manger avec un bout de sa jambe (rires). Dans mon cas, je n'ai pas eu besoin de chirurgie esthétique. En revanche, j'ai perdu 12 kg", a-t-il précisé, franc et courageux.