Gabriel Attal parle de Macron "face à son agresseur"

Gabriel Attal © Jacques Witt/SIPA
Coup de chapeau. Gabriel Attal estime qu'Emmanuel Macron et son service de sécurité n'ont pas commis d'erreur lors de cet échange avec la foule dans laquelle se trouvait le jeune homme qui a giflé le chef de l'Etat. "Vous avez vu qu'il y avait autour de lui des officiers de sécurité qui sont immédiatement intervenus, qui ont pu protéger le président de la République. D'ailleurs quand on connaît le président de la république et qu'on voit les images, on voit qu'il aurait presque voulu rester debout, faire face à son agresseur", a expliqué sur Europe 1 le porte-parole du gouvernement âgé de 32 ans.