Charlene de Monaco, épuisée après un parcours en mer [PHOTOS]

C'est après de longues heures d'effort que Charlene de Monaco a pu serrer les siens, le 13 septembre. Lors de la course "The Crossing: Calvi - Monaco Water Bike", la princesse de Monaco a parcouru 180 kilomètres en water-bike entre la Corse et Monaco, sans Conor McGregor, alors en garde à vue à Calvi.

Charlene de Monaco, épuisée après un parcours en mer [PHOTOS]
© POOL MONACO/SIPA

Le Rocher l'attendait... et elle l'a fait ! L'équipe de Charlene de Monaco nommée Serenity  a remporté la 3ème édition de la course The Crossing: Calvi - Monaco Water Bike, un événement caritatif pour la prévention contre la noyade organisé par la Fondation de la princesse. Cette dernière a affronté l'équipe de son frère Gareth Wittstock en water-bike (une embarcation à pédales et guidon sur l'eau) pendant 24h afin de rallier les 180 kilomètres entre Calvi, en Corse et Monaco.

Après cet effort intense, l'ancienne nageuse de 42 ans a pu retrouver son époux le prince Albert II et leurs jumeaux de 5 ans, Jacques et Gabriella. Tous ont fêté l'arrivée de la belle Sud-africaine, sûrement épuisée mais tout sourire, au Yatch Club de Monaco le 13 septembre 2020.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Fondation Princesse Charlène de Monaco a le plaisir d'annoncer larrivée de la course "The Crossing: Calvi - Monaco Water Bike Challenge" qui sest terminée aujourdhui dimanche 13 septembre 2020 à 11h31 au Yacht Club de Monaco. Léquipe Serenity, menée par S.A.S. la Princesse Charlène remporte cette édition du Water Bike Challenge. Après 22 heures et 33 minutes deffort, S.A.S. la Princesse Charlène et Son équipe ont été accueillies par S.A.S. le Prince Albert II et les enfants princiers au sommet de la rampe de mise à leau de lécole de voile au Yacht Club de Monaco. Léquipe Notorious, menée par M. Gareth Wittstock, Secrétaire Général de la Fondation, a franchi la ligne darrivée 14 minutes plus tard. Ce défi sportif inédit et cette aventure humaine ont été loccasion de promouvoir à nouveau les programmes Learn to swim, pour lapprentissage de la natation et Water Safety, pour la prévention de la noyade de la Fondation Princesse Charlène. The Princess Charlene of Monaco Foundation is pleased to announce the arrival of "The Crossing: Calvi - Monaco Water Bike Challenge" race which ended today, Sunday, September 13, 2020 at 11:31 a.m. at the Yacht Club de Monaco. The Serenity team led by H.S.H. Princess Charlene wins this edition of the Water Bike Challenge. After 22 hours and 33 minutes of effort, H.S.H. Princess Charlene and Her team were greeted by H.S.H. Prince Albert II and the Princely children at the top of the launch ramp of the sailing school at the Yacht Club de Monaco. Team Notorious, led by Mr. Gareth Wittstock, General Secretary of the Foundation, crossed the finish line 14 minutes later. This unique sporting challenge and human adventure was an opportunity to, once again, promote the Princess Charlene of Monaco Foundation's "Learn to Swim" and "Water Safety programmes. Photos : Eric Mathon / Palais princier, Manu Vitali / Direction de la communication @hshprincesscharlene @gwittstock123 @david__tanner @jerome_fernandez11 @crovettokevin @mattbennett79 @brandongreen55 #thecrossing #waterbikechallenge #corsica #monaco

A post shared by Fondation Princesse Charlene (@fondationprincessecharlene) on

Un champion manquant à l'appel

Un couac de dernière minute a tout de même entaché le départ de la course le 12 septembre. Charlene de Monaco devait pédaler aux côtés du champion de MMA Conor McGregor, pourtant absent lors du lancement.

Le sportif de 32 ans était au même moment en garde à vue à la gendarmerie de Calvi...

Ce dernier a été arrêté le 11 septembre après une plainte déposée la veille pour des "faits susceptibles d'être qualifiés de tentative d'agression sexuelle et d'exhibition sexuelle", selon le parquet de Bastia. Conor McGregor a, quant à lui, fermement démenti les accusations qui se seraient produites dans la nuit du 6 au 7 septembre.

Il a depuis été libéré "avant la fin légale de la garde à vue et sans aucun contrôle judiciaire", d'après son avocate Emmanuelle Ramon interrogée par l'AFP.