Jacques Chirac chargeait sur Sarkozy

Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy © Orban Thierry/ABACA/ALVA VIARRUEL/EFE AGENCIA/SIPA
Meilleur ennemi. Jacques Chirac n'a jamais réellement pardonné à Nicolas Sarkozy de lui avoir préféré son rival Edouard Balladur lors de la présidentielle de 1995. "Le nom de Sarkozy était un nom qui pour lui était un peu comme un chiffon rouge qu'on agitait sous ses yeux et le taureau se réveillait", a expliqué dans Midi Libre Jean-Luc Barré, auteur des mémoires de l'ex-chef de l'État.