Islam, dépression, nouvelle vie : Diam's sort du silence

Mélanie Georgiades, alias Diam's, est sortie de sa bulle. Conversion à l'islam, dépression, gloire et argent : l'ex-rappeuse de 39 ans s'est confiée sans fard au média saoudien Arab News.

Islam, dépression, nouvelle vie : Diam's sort du silence
© Capture d'écran - Arab News

Il est où le bonheur ? Pour Mélanie Georgiades, plus connue sous le nom de Diam's, il est bien là. L'ancienne rappeuse s'est officiellement retirée de la scène du rap en 2012, mais elle n'a aucun regret. Elle avait triomphé avec La Boulette, Jeune Demoiselle ou encore Ma France À Moi… et comment oublier le cultissime duo avec Vitaa, Confessions Nocturnes ? Ses tubes étaient couronnés de succès sur les ondes, désormais, ses interventions médiatiques sont rarissimes. Toutefois, celle qui réside maintenant en Arabie Saoudite a accepté de se livrer, la plume fermée mais le cœur ouvert, au média local Arab News, sur sa nouvelle vie, sa conversion à l'islam et sa vision sur le passé

Diam's : son épiphanie

Dans sa bulle… de gloire et de succès, malgré quatre millions d'albums vendus, Diam's n'était pas comblée, au point de même envisager le suicide, en 2008. "Un jour, je me suis rendue compte que tout ça, l'argent, le succès, le pouvoir, ça ne me rendait pas heureuse. Alors j'ai cherché le bonheur. J'étais très triste et seule, et je me demandais pourquoi j'étais sur Terre. Ce n'était pas pour être riche et célèbre, parce que ces choses ne me rendaient pas heureuse. Alors j'ai commencé à chercher des réponses à mes questions", s'est-elle souvenue.

C'est lors d'une visite chez son amie musulmane, Sousou, qu'elle trouve son salut : "En priant avec elle et en me prosternant, je me suis sentie connectée à Dieu (...) C'était une révélation. Je suis devenue intimement convaincue de l'existence de Dieu. Plus je lisais le Coran, plus j'étais convaincue. "

Souvenez-vous, en 2009, alors que la question du port du hijab déchaîne les passions et est au cœur du débat public en France, Public dévoile un cliché de Diam's, vêtue du voile intégral à la sortie d'une mosquée. "C'était un grand choc pour les Français. J'étais chanteuse et un jour j'arrive avec le voile (...) Et les gens disaient 'Comment est-ce possible? Cette femme porte le voile maintenant?'. Vous savez, c'est impossible pour eux. Au début, je n'ai pas voulu m'exprimer auprès des médias : la foi, c'est difficile à expliquer."

Diam's : passé fondateur

L'ex-rappeuse, désormais âgée de 39 ans, s'est confiée davantage sur ses croyances : "Avant l'islam, je croyais en un Dieu, mais j'étais chrétienne dans mon cœur. J'étais triste et je n'ai pas réalisé qu'il fallait que je parle avec Dieu. Maintenant, que ce soit pour les bonnes ou les mauvaises choses, je sais que j'ai Allah et qu'il répond à mes questions." Toutefois, même si son époque de strass et de paillettes appartient au passé, Mélanie Georgiades ne se fait pas d'illusions : "Je ne dirai jamais que cette rappeuse n'était pas moi. C'était moi, mais maintenant, j'ai changé."

Aujourd'hui, l'ex-rappeuse trouve également son bonheur auprès de ses enfants, sa petite Maryam, née de sa précédente union avec Aziz en 2012, et Abraham, fruit de son mariage avec l'ex-rappeur franco-tunisien Faouzi Tarkhani.

Islam, dépression, nouvelle vie : Diam's sort du silence
Islam, dépression, nouvelle vie : Diam's sort du silence

Il est où le bonheur ? Pour Mélanie Georgiades, plus connue sous le nom de Diam's , il est bien là. L'ancienne rappeuse s'est officiellement retirée de la scène du rap en 2012, mais elle n'a aucun regret. Elle avait triomphé avec La...