François Hollande pique où ça fait mal

François Hollande © Abd Rabbo Ammar/ABACA
Et vlan ! Le moins que l'on puisse dire c'est que François Hollande n'est pas homme à tourner la page facilement. S'estimant trahi quand son ex-conseiller Gaspard Gantzer lui a appris sa candidature à la Mairie de Paris, l'ex-président de la République a tranché dans le vif. "Il m'a dit que je n'avais aucune chance et qu'il allait voter pour Anne Hidalgo", raconte dans le Point Gaspard Gantzer. Avant d'ajouter, perfide : "je me suis dit que c'était plutôt bon signe, car il s'est régulièrement trompé sur ses analyses."