Ségolène Royal face à la "violence de l'adultère"

Ségolène Royal ©  Jacques Brinon/AP/SIPA
Retour en arrière. Ségolène Royal s'est confiée sur la liaison qu'entretenait François Hollande avec Valérie Trierweiler, pendant la campagne présidentielle de 2007. Dans son ouvrage Ce que je peux enfin vous dire, l'ancienne ministre de l'Écologie raconte "la souffrance encaissée sans broncher, la violence de l'adultère, et la férocité de la bigamie qui tétanise". Et d'ajouter : "J'aurais dû mettre fin à cette situation dès le début de la campagne et me séparer".