La reine d'Angleterre, hospitalisée pour une gastro

La queen Elizabeth II, 86 ans, est entrée aux urgences dimanche après-midi, à La City, en raison d'une gastro-entérite et son voyage officiel prévu à Rome cette semaine a été "reporté ou annulé", a annoncé le Palais de Buckingham.

La reine d'Angleterre, hospitalisée pour une gastro
© Rex Features/REX/SIPA

La reine et son époux, le duc d'Edimbourg, 91 ans, devaient se rendre en Italie mercredi et jeudi, à l'invitation du président Giorgio Napolitano. C'est partie remise. Une histoire de trône et d'inflammation intestinale...
Le Palais de Buckingham avait annoncé vendredi que la reine souffrait d'une gastro-entérite, l'obligeant à annuler un engagement. Elle devait assister samedi à une cérémonie militaire à Swansea, dans le cadre de la fête nationale galloise. Alors qu'elle passait le week-end au château de Windsor, la souveraine a finalement été admise dimanche en milieu d'après-midi à l'hôpital King Edouard VII à Londres, où Kate, duchesse de Cambridge, l'épouse du prince William, avait été soignée au début de sa grossesse en décembre.
Agée de 86 ans, la monarque pourrait rester quelques jours alitée et toutes ses activités à venir, ont été annulées à titre de précaution, a dit un porte-parole de la monarchie britannique.
Les autorités italiennes disent avoir été informées par l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rome, Christopher Prentice, que Sa Majesté devait subir des "examens médicaux".

Après soixante ans de règne, Lilibet fait toujours l'unanimité chez les Britanniques. Arrière grand-mère (depuis fin 2010, d'une petit Savannah), très active, elle honore chaque année des centaines d'engagements et continue d'assurer réceptions et déplacements officiels à un rythme effréné.

Malheureusement, le temps, qui ne semblait atteindre ni sa vaillance, ni son entrain, affecte, depuis quelques jours, sa santé. Un petit tracas, apparemment sans gravité, mais suffisamment exceptionnel pour être souligné. De constitution solide, la souveraine n'a en effet quasiment jamais manqué à ses obligations. Elle n'avait plus été hospitalisée depuis une opération à un genou en 2003.

Précautions en Perfide Albion. Les services du protocole ont déjà préparé les funérailles d'Elizabeth II, des obsèques organisées sous le nom de code "London Bridge" dont Sa Majesté elle-même aurait chapeauté tous les détails avec minutie. Mais l'heure n'est pas venue. God save the Queen !

reine angleterre
La reine d'Angletere, hospitalisée pour une gastro. Elizabeth II, photographiée ici à l'hôpital King's Lynn, à Norfolk, le 5 février 2013. © Rex Features/REX/SIPA