Mike Brant, mort il y a 45 ans : ces femmes qui lui ont brisé le cœur

Voilà 45 ans que Mike Brant a poussé son dernier soupir. Le chanteur a beau avoir été adulé par des hordes de groupies, sa vie amoureuse fut bien sinistre. Son cœur a été brisé à plusieurs reprises...

Mike Brant, mort il y a 45 ans : ces femmes qui lui ont brisé le cœur
© COLIN MAX/SIPA

Rien qu'une larme dans ses yeux... Son visage d'ange, sa carrière prometteuse et sa voix puissante n'ont pas empêché Mike Brant de se faire briser le cœur plus d'une fois. Quarante-cinq ans ans après sa mort, sa nièce Yona, fille de son frère Zvi Brand, est revenue sur la tragique vie amoureuse du chanteur, mort à 28 ans après une chute du 6e étage d'un immeuble parisien.
Hissé au rang de tombeur de ces dames, l'artiste portait pourtant les stigmates cachées de ses nombreuses déceptions amoureuses. "Adulé comme il était, Mike a toujours été quitté par les femmes qu'il aimait", a-t-elle expliqué à Ici Paris.
Et d'ajouter: "Avant sa dernière compagne Lena, il y a eu Guita, une hôtesse de l'air canadienne, qui avait du mal à accepter sa carrière et qui lui a demandé de choisir. Il s'est senti trahi. Son premier grand amour, Sarah Itskovitch, sa voisine à Haïfa (ville du nord d'Israël où il est désormais enterré - ndlr ), était aussi hôtesse de l'air. Elle avait dix ans de plus que lui".

Mike Brant, malheureux en amour : on lui a tout donné, on lui a tout repris

Avec Sarah Itskovitch, Mike Brant découvre l'amour, du haut de ses 16 ans. Avec l'hôtesse de l'air, plus âgée, il est transporté dans un tourbillon de passion qui lui était jusqu'à lors, inconnu. Mais leur différence d'âge ne plaît guère à sa famille. La vie les sépare pour ne plus jamais les réunir. Un coup dur pour le jeune homme, qui reste longtemps éperdument amoureux de la mystérieuse Sarah.

Guita, la fameuse hôtesse de l'air, Mike Brant la rencontre en octobre 1973. Elle est une bouffée d'air frais dans sa vie d'idole au rythme effréné. Leur idylle se transforme rapidement en romance passionnée. Fou d'amour pour la jeune femme, il se jette à corps perdu dans cette histoire, mais son quotidien d'artiste adulé le rattrape.

Guita est rapidement lassée par les intrusions incessantes des groupies de Mike Brant. Elle ne parvient pas à faire face au tumulte de la célébrité de l'homme qu'elle aime et lui pose un ultimatum : le chanteur doit choisir entre son amour pour elle et sa carrière. Au pied du mur, celui-ci décide de rester auprès de celle qui l'a toujours accompagnée, sa musique.

Mike Brant : c'était sa prière

Quelques mois plus tard, Mike Brant se met en tête de reconquérir la séduisante Guita, s'envole pour le Canada, où elle réside... mais la découvre dans les bras d'un autre. Le coup de grâce.

Peu après, en novembre 1974, il tente de se suicider en se jetant de la fenêtre du cinquième étage de l'hôtel de la Paix à Genève, mais survit miraculeusement. Inquiète, Guita l'appelle pour prendre de ses nouvelles, mais la réunion se limite à un simple appel téléphonique.

Avec la dernière femme de sa vie, Lena, un mannequin suédois, Mike Brant nourrissait l'espoir de fonder une famille, se marier, vivre heureux... mais la vie, ou plutôt la mort, en a décidé autrement.