Jean-Christophe Bonaparte, descendant de Napoléon, a épousé la comtesse Olympia d'Arco Zinneberg

Ce sont des noces impériales et parisiennes que Stéphane Bern ne pouvait pas manquer ! Le prince Jean-Christophe Bonaparte, descendant de Napoléon, s'est uni en grande pompe à la comtesse Olympia d'Arco Zinneberg, ce samedi aux Invalides. Une cérémonie grandiose...

Bibis colorés et personnalité du gotha triées sur le volet étaient au rendez-vous ce samedi 19 octobre, à Paris. C'est lors d'une cérémonie orchestrée par Monseigneur Antoine de Romanet en la cathédrale de Saint-Louis-des-Invalides que Jean-Christophe Bonaparte, 33 ans, prétendant au trône impérial de France a dit "oui" à Olympia d'Arco Zinneberg, 31 ans, arrière-petite-fille du dernier empereur d'Autriche et descendante de Marie-Louise d'Autriche... qui n'est autre que la seconde épouse de Napoléon Bonaparte à qui elle a donné un fils, Napoléon François Charles Joseph. ! Les deux jeunes gens ont donc liés leur destin comme leurs aïeuls.
"C'est une histoire d'amour avant d'être un clin d'œil de l'histoire. Notre mariage est à l'image de beaucoup d'autres couples d'aujourd'hui de différentes nationalités européennes. Ceci est le fruit de la réconciliation et de la construction européenne, auxquelles je tiens énormément", confiait le jeune marié au Figaro. Banquier d'affaires à Londres, ce diplômé de HEC et de Harvard reste très attaché à la France, où il est né.
Si ce n'est la Marine anglaise, le Brexit lui fera-t-il quitter l'Angleterre ? "Comme un très grand nombre de jeunes, diplômés ou non, j'ai quitté pour un temps mon pays et j'ai envie de découvrir le monde", déclarait-il en 2015 dans les colonnes de Paris Match. Avant d'ajouter : "J'avais d'ailleurs déjà fait un tour du monde pendant mes études. Bien sûr qu'un jour je reviendrai y habiter."

Une robe originale et un diamant de 40 carats !

La mariée, divinement habillée en Oscar de la Renta, portait une robe blanche brodée de fleurs et un petit boléro assorti, ainsi qu'un diadème, une parie de boucles d'oreilles et un voile. Elle arborait également à son doigt une bague de fiançailles sertie d'un diamant de 40 carats qui appartenait à l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III... un bijou qui lui avait été dérobé en avril dernier à Paris avant d'être finalement retrouvé.
Parmi les invités de cette union doublement royale, on a pu voir la princesse Béatrice d'York, petite-fille d'Elisabeth II, venue en compagnie de son fiancé Edoardo Mapelli Mozzi, Guillaume de Luxembourg et son épouse ainsi que des membres de la maison des Bourbon-Siciles à laquelle appartient Jean-Christophe Bonaparte par sa mère, la princesse Béatrice de Bourbon des Deux-Siciles. Et bien sûr l'ami des têtes couronnées : l'unique Stéphane Bern ! 
Après quelques photos à l'extérieur de la cathédrale malgré quelques gouttes de pluie, les jeunes mariés se sont engouffrés dans une Citroën DS rouge et ont salué leurs invités. 

Jean-Christophe Bonaparte, descendant de Napoléon, a épousé la comtesse Olympia d'Arco Zinneberg
Jean-Christophe Bonaparte, descendant de Napoléon, a épousé la comtesse Olympia d'Arco Zinneberg

Bibis colorés et personnalité du gotha triées sur le volet étaient au rendez-vous ce samedi 19 octobre, à Paris. C'est lors d'une cérémonie orchestrée par Monseigneur Antoine de Romanet en la cathédrale de Saint-Louis-des-Invalides que Jean...