Lady Di : les objets qu'elle a emportés dans la mort

"Lady Di : les objets qu'elle a emportés dans la mort"

Alors que Lady Di aurait célébré ses 60 ans ce jeudi 1er juillet, le père Yves-Marie Clochard-Bossuet, qui était présent le jour de sa mort, s'est souvenu de la réaction de la famille royale, du physique de la princesse de Galles dans son cercueil et des objets qu'elle a emportés avec elle dans l'au-delà...

La mort de Lady Di, le père Yves-Marie Clochard-Bossuet s'en souviendra jusqu'à la fin de ses jours. Alors que la princesse de Galles aurait fêté ses 60 ans le 1er juillet et qu'une statue à son effigie vient d'être érigée dans les jardins de Kensington Palace, le prêtre a raconté le jour du décès de la mère de William et Harry, dans le Daily Mail. En tant qu'aumônier de service, le prêtre avait pu avoir accès à la chambre d'hôpital de la Pitié-Salpêtrière dans laquelle se trouvait le corps de la princesse des cœurs. "Je l'ai vue pour la première fois. Elle était complètement intacte, sans marque ni tache, ni maquillage. Complètement naturelle. C'était une très belle femme et c'était comme si... on pouvait presque lui parler", a-t-il détaillé.
Et il se souvient que Paul Burrell, majordome de Lady Di, était réellement dévasté par sa mort, "contrairement à certains officiels 'hypocrites' qui lui avaient rendu hommage". "Il a passé avec moi une partie de la nuit. Il semblait vraiment marqué, il pleurait. Je crois qu'il était catholique : ma présence lui a permis de s'épancher un peu avec un prêtre", a confié le prêtre au Figaro.

Le père Clochard-Bossuet se trouvait dans la pièce avec Colin Tebbutt, consul général, l'infirmière militaire, et Paul Burrell. Bernadette Chirac, à l'époque première dame, s'était également rendue dans la chambre auprès du corps de la princesse Diana. Plus tard, c'est un autre prêtre, anglican comme Diana Spencer, qui a donné l'extrême onction à la princesse de Galles

William, Harry, Charles, la mère de Lady Di : comment ont-ils réagi ?

Le père Yves-Marie Clochard-Bossuet a surtout été bouleversé par la peine que William et Harry pourraient ressentir à l'annonce de la mort de leur mère. "Que ce soit elle ou une autre, cela restait une mort brutale. Je savais qu'elle était mère de deux petits garçons, j'imaginais qu'on allait les réveiller en pleine nuit pour leur apprendre sa mort... C'est surtout cela qui m'a choqué", s'est-il souvenu dans Le Figaro.
En début d'après-midi, le prince Charles est arrivé d'Angleterre et, malgré les relations tendues qu'il entretenait avec son ex-épouse, semblait bouleversé: "On sentait qu'il était très touché. J'ai même été un peu surpris parce que je savais qu'il venait de divorcer. En un sens, j'étais content de voir qu'il avait de la peine. Ça montrait qu'il avait du cœur".

Le prêtre a ensuite pensé à écrire une lettre de condoléances à la mère de Lady Di, Lady Shand-Kyyd. "Je lui ai écrit une lettre très formelle, en lui donnant tous les détails de cette nuit-là, et en corrigeant certaines informations parues dans la presse pour lui dire que tout avait été très correct, très bien organisé. Trois jours après, j'ai eu une réponse de trois pages. Elle avait été très touchée, et m'a dit que j'avais été l'un des seuls à me manifester directement auprès d'elle", s'est-il étonné.

Lady Di : son apparence changée aux funérailles

Lors de la cérémonie religieuse toutefois, le prêtre s'est rendu compte que l'apparence de Lady Di avait changé significativement. 
"Diana a été préparée et habillée dans la tenue de Lady Jay. Elles avaient mis du fard à paupières et du maquillage. Elle n'avait plus le naturel qu'elle avait avant. Elle ressemblait à une poupée, alors qu'avant, c'était juste une très belle femme", s'est-il remémoré auprès du Daily Mail.

Ces objets qui sont restés dans le cercueil

Le prêtre, désormais curé de Notre-Dame-Des-Foyers, dans le XIXe arrondissement de Paris, a également raconté que dans le cercueil, une photo de Harry et William avait été placée dans la main de la princesse de Galles. Le cliché de ses fils se trouvait dans son sac à main. Il ne la quittait jamais... et ne la quittera jamais plus.
Le chapelet qui lui avait été donné par Mère Teresa était également posé dans le cercueil. Quant à ses bijoux, elle portait ceux qui avaient été récupérés dans le véhicule, après le tragique accident. 

Le père Yves-Marie Clochard-Bossuet n'imaginait pas que la mort de Lady Di le marquerait à ce point: "Je connaissais peu l'arbre de la famille royale. Je savais que le mari de Diana s'appelait Charles. . . Je n'avais aucune idée que le monde entier en parlerait pendant des années".