Alessandra Sublet, accusée d'abandonner ses enfants : explications

Alessandra Sublet subit un flot de critiques, accusée d'abandonner ses enfants. L'animatrice affranchie des conventions a tapé du poing sur la table, a annoncé qu'elle se lançait dans le cinéma et s'est confiée sur le deuil qu'elle endure...

Alessandra Sublet, accusée d'abandonner ses enfants : explications
© Alessandra Sublet en 2019 par Domine Jerome/ABACA

Alessandra Sublet s'épanouie dans sa nouvelle vie, dans le sud de la France. Depuis que la mère de Charlie, 9 ans, et Alphonse, 6 ans, est séparée du père de ses enfants, Clément Miserez, elle apprécie un quotidien un peu plus solitaire, tandis que sa fille et son fils habitent chez leur père en région parisienne. Mais l'animatrice de 44 ans est sous le feu des critiques, accusée par certains d'abandonner ses enfants. 
"Heureusement que je peux encore choisir ma vie, sans me soucier du jugement des autres! Je vais voir mes enfants une semaine sur deux comme beaucoup de couples divorcés. Je souhaite qu'ils restent dans leur maison avec leurs copains, leur école. Et je ferai les allers-retours. Ils ne seront pas malheureux, ni moi", s'est-elle indignée auprès du Parisien.

"Force est de constater qu'à l'aube de 2022 quand une femme dit je vais voir mes enfants une semaine sur deux et je pars vivre ailleurs, d'autres femmes qui se veulent féministes estiment qu'elle les abandonne […] Laissons ces gens au Moyen Âge", s'est offusquée Alessandra Sublet, qui ne laissera toutefois personne lui dicter son bonheur.

Alessandra Sublet, loin, loin des conventions...

Il faut dire que l'animatrice ne s'est jamais laissée atteindre par la critique lorsqu'elle a décidé d'emprunter des chemins inattendus. Les conventions? Elle les balaie d'un revers de main... et se porte comme un charme. 

"En sortant du lycée, mes copains me regardaient déjà de travers, car ils allaient à la fac et que je n'avais pas envie de continuer sur les bancs de l'école. Cela a commencé à 19 ans et j'y suis rompue. Au début, on doute et plus on avance, plus on constate qu'on a eu raison", a-t-elle fièrement expliqué, toujours au Parisien.

Et de préciser: "Je ne dis pas suivez mon exemple, mais suivez votre chemin. Moi, je suis allée à l'inverse de tous les diktats et, au final, je suis heureuse".

Son nouveau projet... au cinéma !

Décidément audacieuse, la journaliste n'a pas fini de se lancer des défis. Le prochain en date? "Je vais jouer dans mon premier film fin août", a-t-elle lâché, ravie de se "voir autrement que par le prisme de la télé", bien qu'elle n'ait "pas vocation à devenir comédienne".

Elle vous l'avait dit, les carcans ne sont pas sa tasse de thé: "J'ai besoin de travailler sur des projets différents. J'ajoute une corde à mon arc".

Alessandra Sublet, en deuil 

Si Alessandra Sublet est comblée par cette nouvelle vie et ces projets en cascade, elle a toutefois été tout récemment frappée par un drame. La journaliste de 44 ans a perdu son chien, a-t-elle annoncé le 12 juin sur son compte Instagram.

"Mon nini...16 ans à mes côtés, 16 ans de vie commune, tu es le seul et unique Max. Adieu mon pote. Nos chiens sont des êtres vivants merveilleux. Aimez-les, protégez-les, ils vous le rendront mille fois", a-t-elle confié avec émotion en légende d'une photo de son toutou bien aimé.