Simon Castaldi, fils de, "attaqué et harcelé" à cause de son nom

Simon Castaldi a fait son entrée dans le monde de la Télé-réalité... Le second fils de Benjamin Castaldi fait désormais partie de la famille du "Reste du Monde" sur W9, mais il n'a pas attiré que des éloges... Loin de là.

Simon Castaldi, fils de, "attaqué et harcelé" à cause de son nom
© Simon Castaldi Capture d'écran TPMP

Son nom est bien connu des téléspectateurs : Simon Castaldi n'est autre que le fils de Valérie Sapienza et Benjamin Castaldi. Un patronyme célèbre pas toujours évident à porter pour le jeune homme, qui s'est lancé depuis peu dans la télé-réalité! 
Il est d'abord apparu en tant que prince charmant au sourire enjôleur dans les Princes et les Princesses de l'Amour (W9), à la recherche de la femme de sa vie. Mais le candidat de 21 ans est reparti sans dulcinée à son bras...

Nouvelle vedette de télé

Depuis lundi 17 mai, les Français ont retrouvé Simon Castaldi dans Objectif Reste du Monde sur W9. Aux côtés de Nikola Lozina et Julien Bert, le jeune homme a intégré une nouvelle famille... Mais avec la célébrité vient également la haine sur les réseaux sociaux !

Suivi par 106 mille abonnés sur Instagram, le cadet de l'animateur n'est pas épargné par certains internautes désobligeants qui critiquent son nom de famille.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by S I M S I M (@simoncastaldi)

Simon Castaldi met les points sur les "i"

Après une déferlante de messages, Simon Castaldi a pris la parole en story Instagram ce 18 mai.

"C'est une mentalité un peu bobo gauchiste française, que tous les Français n'ont pas mais que beaucoup ont dans la tête. Depuis que je suis petit, je suis attaqué et harcelé plein de fois. Je ne peux pas le renier, c'est mon nom de famille, c'est comme ça. Maintenant, les gens n'ont pas vécu ma vie et ne savent pas ce que ça fait d'être qui je suis", a-t-il expliqué.

"Je peux comprendre qu'il y ait beaucoup de jaloux et je me fais beaucoup critiquer. Mais ça ne me touche pas, ça me fait plus rire qu'autre chose. Les gens qui parlent comme ça sont des jaloux ou des gens qui n'essaient même pas de se mettre à la place des gens", a asséné le jeune homme.

La bave du crapaud n'atteint pas...