Blanche Gardin, Mathilda May, Marina Foïs : stars et palmarès des Molières

Consécration méritée pour Benoit Solès et François Morel... mais pas seulement : cette 31e Nuit des Molières aura été pleine de surprises. Tandis que Blanche Gardin a été récompensée pour la deuxième année consécutive, le spectacle "La Machine de Turing" a raflé quatre prix et les Gilets jaunes sont parvenus à se faufiler sur scène pour interrompre la soirée, sous le regard médusé du maître de cérémonie Alex Vizorek. Retour sur une nuit hors-du-commun.

Blanche Gardin, Mathilda May, Marina Foïs : stars et palmarès des Molières
©  ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

La 31e Nuit des Molières était riche en émotions, aux Folies Bergère, lundi 13 mai 2019. "Je suis le François Hollande de l'animation. Je ne sais pas bien comment je suis arrivé là", a déclamé Alex Vizorek, maître de cérémonie. L'humoriste belge s'est amusé du fait que, comme il nous l'avait expliqué, France 2 lui avait proposé ce rôle de chef d'orchestre sur le tard et que, donc… il n'était pas le premier choix. Qu'importe, le percutant animateur, qui officie au micro de France Inter et a sa propre rubrique hebdomadaire dans Salut Les Terriens !, a électrisé la salle avec son humour percutant et sans ambages, loin des conventions. Il n'a pas hésité à inverser les rôles et saluer "le ministre de la Culture Jean-Marc Dumontet et son numéro deux Franck Riester", tous deux présents dans la salle. Une plaisanterie qui a fait rire (jaune) le locataire de la rue de Valois.

La 31e Nuit des Molières, interrompue par les Gilets jaunes

Une soirée également sous le signe des revendications. Au début de la cérémonie, Alex Vizorek a été brusquement interrompu par l'arrivée d'une dizaine de Gilets jaunes sur scène, qui ont clamé : "On est là, on est là, pour l'honneur des travailleurs et les droits des chômeurs", avant de remettre un "Molière du déshonneur" à Franck Riester et à Emmanuel Macron et un "Molière d'honneur aux dignes oubliés de nos cérémonies officielles, les techniciens, techniciennes et artistes qui ne parviennent pas à bénéficier du régime de l'intermittence".  "Mais comment ont-ils accédé à la scène ?", s'interroge-t-on en coulisses. Selon Jean-Marc Dumontet, président de la Nuit des Molières, les Gilets jaunes seraient passés par les toits pour accéder au plateau. La séquence a finalement été coupée au montage, puisque la cérémonie était diffusée en léger différé.

La 31e Nuit des Molières : émotions et revendications

Puis vint la salve des récompenses, Ariane Mourier, qui a remporté le prix de la Révélation féminine avec Le Banquet, a charmé l'assemblée avec son sourire radieux avant de terminer son discours sur une note plus sérieuse, en faisant allusion aux Gilets jaunes : "Monsieur le ministre, il va falloir faire quelque chose, vous avez vu, c'est la galère, là." Pour Anne Bouvier, qui a remporté le prix de la comédienne dans un spectacle de théâtre privé avec Mademoiselle Molière, l'émotion était palpable. "J'avais un tel trac ! Je n'étais pas bien. Je n'avais plus de jambes ! Heureusement que ma catégorie a été récompensée plus tôt que prévu, car du coup j'ai été prise de court et ce n'est pas plus mal", nous a soufflé l'actrice en coulisses.

La 31e Nuit des Molières : consécration pour Blanche Gardin et Benoit Solès

Pour la deuxième année consécutive, Blanche Gardin a décroché la récompense du meilleur spectacle d'humour et a, comme à son habitude, reçu son prix avec une savoureuse auto-dérision : "Cette année, ça me tenait vraiment à coeur de remercier Bradley Cooper. Son travail m'a beaucoup inspirée et puis j'en ai marre que Louis (C.K., son ami, accusé d'exhibitionnisme, NDLR) me force à le regarder quand il se masturbe."
Et le gagnant de la soirée est sans conteste... La Machine de Turing. La pièce de théâtre a raflé les prix du meilleur auteur francophone vivant et du comédien dans un spectacle de Théâtre privé pour Benoit Solès, du metteur en scène pour Tristan Petitgirard ainsi que le Molière du Théâtre privé.

Palmarès de la soirée des Molières

Révélation féminine :
Ariane Mourier, pour Le Banquet

Révélation masculine :
Valentin de Carbonnières, pour 7 morts sur ordonnance

Auteur francophone vivant :
Benoît Solès, pour La Machine de Turing

Spectacle dans un théâtre public :
La Nuit des rois, mis en scène par Thomas Ostermeier

Spectacle dans un théâtre privé :
La Machine de Turing, de Benoît Solès

Comédien dans un spectacle de théâtre privé :
Benoît Solès, pour La Machine de Turing

Comédienne dans un spectacle de théâtre privé :
Anne Bouvier, pour Mademoiselle Molière

Seul(e) en scène :
Constance Dollé, pour Girls and Boys de Dennis Kelly

Spectacle d'humour :
Blanche Gardin, pour Bonne nuit Blanche

Comédien dans un spectacle de théâtre public :
François Morel, pour J'ai des doutes

Comédien dans un second rôle :
François Vincentelli, pour Le Canard à l'orange

Comédienne dans un second rôle :
Ophélia Kolb, pour La Ménagerie de verre

Metteur en scène d'un spectacle de théâtre public :
Mathilda May, pour Le Banquet

Metteur en scène d'un spectacle de théâtre privé :
Tristan Petitgirard, pour La Machine de Turing

Comédienne dans un spectacle de théâtre public :
Marina Foïs, pour Les Idoles

Comédie :
La Dégustation, d'Ivan Calbérac

Spectacle musical :
Chance !, d'Hervé Devolder

Spectacle Jeune public :
M comme Méliès, d'Elise Vigier et de Marcial Di Fonzo Bo, Comédie de Caen, CDN de Normandie

Création visuelle :
Chapitre XIII, de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, mise en scène Sébastien Azzopardi

Blanche Gardin, Mathilda May, Marina Foïs : stars et palmarès des Molières
Blanche Gardin, Mathilda May, Marina Foïs : stars et palmarès des Molières

La 31e Nuit des Molières était riche en émotions, aux Folies Bergère , lundi 13 mai 2019. "Je suis le François Hollande de l'animation. Je ne sais pas bien comment je suis arrivé là ", a déclamé Alex Vizorek , maître de cérémonie. L'humoriste...