Extrêmement fort et incroyablement près : à découvrir, absolument

Adaptation du roman éponyme de Jonathan Safran Foer, "Extrêmement fort et incroyablement près" est une fiction bouleversante sur la détresse des familles des victimes du 11-Septembre, et sur leurs moyens de surmonter la perte d'êtres chers.

Avec Sandra Bullock, Tom Hanks, et, surtout, le jeune et époustouflant Thomas Horn, à l'affiche, le dernier opus de Stephen Daldry ("The Hours", "Billy Elliot", "The Reader") se penche sur le sort de ces milliers d'Américains qui ont vu leurs proches disparaître dans les décombres des tours jumelles du World Trade Center.

 

Un gamin fascinant

Oskar Schell a 11 ans, une intelligence et une imagination hors du commun. A tel point que parfois, il perd pied face à la réalité. Une réalité bruyante, sale et agressive. Les cris, le métro, les avions, les balançoires, la circulation, le bruit, les gratte-ciel, les ponts, les gens, tout cela l'angoisse. Pour y faire face, Oskar a ses "trucs" : sa logique, son carnet de bord, sa mémoire des chiffres, son tambourin et, plus que tout au monde, son père Thomas. Celui-ci voulait être scientifique, mais il est devenu bijoutier pour nourrir sa famille. Il est drôle et malin. Ensemble, ils font du taekwondo et des balades, des joutes verbales et des blagues. Son père le protège. Il le fait rire. Surtout quand il hausse les épaules. Il le pousse à dépasser ses peurs. Il l'accompagne à chaque moment de sa vie.

Mais le 11 septembre 2011, tout cela s'arrête. Soudain, il ne reste plus qu'un cercueil vide et un immense chagrin.

extremementincroyablement 250 350
L'affiche du film. © ©2011 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC.

Travail de deuil et découvertes

Un an après la mort de son papa, en ce jour qu'il appelle "le pire jour", Oskar sent le lien invisible qui les unit se distendre. En fouillant dans le placard de son père, il déniche une enveloppe avec un seul mot: "Black". A l'intérieur: une clé. Habitué aux chasses au trésor, Oskar est persuadé que son papa lui a laissé cette clé dans un but précis. Il se met alors en tête de trouver la serrure qui lui correspond. Méthodique, il dresse alors une liste des 427 "Black" qui habitent 216 adresses à New York et décide d'aller les interroger un par un, quitte à devoir affronter ses plus grandes peurs...

Une mise en scène irréprochable

Comme le livre, le film plonge le spectateur dans l'univers singulier de l'enfance, avec ses codes, ses humeurs brusques et fantasques, et sa quête de logique dans un monde absurde. Pourtant, le réalisateur et son scénariste savent qu'ils s'emparent d'une tragédie traumatique pour des millions d'Américains. Conscients d'évoluer sur un sujet délicat, ils ont d'ailleurs consulté familles, psychiatres et associations d'entraide pour tendre vers une plus grande justesse historique et émotionnelle.

Ce film est un mélodrame, sincèrement, éperdument, sensible.

Au cinéma, le 29 février 2012

» La fiche du film Extrêmement fort et incroyablement près

Extrêmement fort et incroyablement près : à découvrir, absolument
Extrêmement fort et incroyablement près : à découvrir, absolument

Avec Sandra Bullock, Tom Hanks, et, surtout, le jeune et époustouflant Thomas Horn, à l'affiche, le dernier opus de Stephen Daldry ("The Hours", "Billy Elliot", "The Reader") se penche sur le sort de ces milliers d'Américains qui ont vu leurs...