Comment choisir son barbecue ?

Les jours s'allongent, le temps se radoucit, il flotte dans l'air une bonne odeur de... barbecue ! Vous n'avez pas encore le vôtre ? A charbon, électrique ou à gaz, il existe différents modèles en fonction des besoins et des usages. Dossier complet pour bien choisir et utiliser son barbecue, outil indispensable pour les grillades estivales.

Comment choisir son barbecue ?
© Katarzyna Białasiewicz/123RF

Quel modèle de barbecue choisir ?

Que vous soyez adepte des brochettes au feu de bois dans le jardin ou citadin inconditionnel de la grillade, il existe forcément le barbecue (BBQ) qui vous convient. Petit récapitulatif des différentes familles.

Barbecue au charbon de bois : pour les amateurs de saveurs authentiques

Le plus populaire des barbecues est toujours au goût du jour et prend des allures modernes pour séduire tous les appétits et toutes les bourses. Il se décline en plusieurs modèles aux caractéristiques attrayantes : tailles variées, formes arrondies, facilité de remplissage du charbon, robustesse et instruments généralement fournis : tournebroche, surface de travail, rangements adaptés... Pratique par sa mobilité et souvent léger, il se déplace facilement sous l'auvent en cas d'averse passagère.

  • Le plus : la convivialité du feu de bois.
  • Le moins : son entretien contraignant.

Barbecue électrique : pour les citadins et les maladroits

Nécessitant un branchement électrique, cet appareil est idéalement utilisé en intérieur ou sur les balcons urbains où l'utilisation de gaz ou de charbon de bois est strictement interdite. Sa rapide mise en route et sa simplicité de fonctionnement attirent l'intérêt des moins débrouillards qui limitent ainsi les risques d'embrasements. De nombreux modèles sont disponibles, du plus basique au plus perfectionné, avec ou sans pieds amovibles, de puissances différentes (2000 W minimum sont recommandés), et de tailles également variées. Côté budget, c'est le barbecue le moins cher sur le marché.

  • Le plus : sa maniabilité.
  • Le moins : son manque de mobilité du fait du branchement.

Barbecue à gaz : pour les impatients

Généralement plus coûteux que les modèles électriques et au charbon, ce type de barbecue, commode, fonctionne au propane ou au butane. Le principe de cuisson est simple et la chaleur quasi immédiate. Un simple bouton déclenche l'allumage. Placées au dessus des brûleurs, les pierres de lave ou les plaques en fonte émaillée (ces dernières procurant une meilleure diffusion de la chaleur) permettent une cuisson saine et rapide de la viande. Attention lors de l'achat à vérifier si les bouteilles et tuyau de raccordement sont fournis.

  • Le plus : sa facilité d'utilisation.
  • Le moins : son prix élevé.

Barbecue maçonnés : pour les grands espaces

En béton, briques ou pierres, disposant ou non d'une hotte, d'un brasier, d'un auvent et d'un espace de rangement, les modèles sont aussi variés que leur gamme de prix. Les plus bricoleurs les bâtiront eux-mêmes grâce aux kits fournis par les fabricants, les autres opteront pour un modèle prêt à poser. Attention à la législation qui n'autorise la construction libre de ce type d'appareil que s'il ne dépasse pas 2 mètres de surface au sol et 1,50 m de hauteur ; sinon, il est indispensable de se renseigner auprès de la mairie.

  • Le plus : son esthétisme.
  • Le moins : son immobilité.

Les critères de choix

Avant de choisir un barbecue, il est utile d'évaluer ses besoins en termes d'espace, de quantité, et de budget. Petit guide des bonnes questions à se poser avant de se décider.

  • La taille : en fonction de l'espace dont vous disposez (terrasse ou jardin) et du nombre de convives à régaler (tête-à-tête ou tribu), vos besoins ne seront pas les mêmes. Chaque type d'appareil dispose d'une large gamme de dimensions et de formes différentes.
  • La fréquence d'utilisation : pour une utilisation occasionnelle, nul intérêt de choisir un modèle très perfectionné souvent coûteux. Un modèle charbon ou électrique fera l'affaire. Pour les inconditionnels des soirées brochettes, préférez un modèle à gaz ou en dur, le premier étant d'utilisation rapide et facile, le second ne nécessitant aucune mise en place préalable.
  • La législation : en appartement, renseignez-vous sur le règlement de copropriété qui généralement tolère uniquement les appareils électriques. Si vous faites construire votre barbecue, soyez conscient qu'au-delà de 2 mètres de surface au sol et 1,50 m de hauteur, il est indispensable de se renseigner auprès de la mairie pour connaître la législation qui régit votre commune.
  • Le budget
Barbecue au charbon entre 15 euros et 1 500 euros
Barbecue au gaz entre 70 euros et 5 500 euros
Barbecue électrique entre 35 euros et 200 euros
Barbecue maçonné entre 150 euros et 2 000 euros

Les 10 règles de sécurité à respecter

Afin d'éviter les trop nombreux accidents occasionnés chaque année par ce mode de cuisson, il est important de respecter quelques règles simples de sécurité.

  1. Avant la première utilisation, lisez attentivement le manuel de fonctionnement remis avec votre appareil.
  2. Placez l'appareil dans un endroit dégagé si possible à l'abri du vent.
  3. Assurez vous de sa stabilité.
  4. Surveillez constamment votre appareil après allumage.
  5. N'utilisez pas d'essence ou d'alcool pour allumer votre barbecue.
  6. Utilisez toujours des produits portant la norme CE ou NF.
  7. Tenez les enfants à distance.
  8. Ayez toujours à portée de main un seau d'eau, un seau de sable ou un extincteur.
  9. Servez-vous de gants de cuisine et évitez les vêtements amples.
  10. Pour les barbecues à gaz, entreposez votre bouteille de propane ou butane à l'extérieur et non dans un endroit confiné.

Nettoyer son barbecue

Avec le retour des beaux jours, le barbecue reprend sa place au jardin pour égayer les soirées entre amis. Il s'agit alors, pour se servir de cet appareil à volonté dès que le soleil pointe le bout de son nez, de prendre soin de son barbecue et de l'entretenir convenablement, ce qui souvent prend du temps.

Pour le nettoyage de la grille, voici une astuce : faites-la bien chauffer sur les braises allumées pour faire fondre les graisses. Faites une boule avec du papier journal, pas trop serrée, et frotter la grille recto verso : elle sera propre en un clin d'œil. Puis faites brûler la boule de papier recouverte de graisse sur les braises.

Conseils pour une bonne cuisson au barbecue

Afin d'éviter que les viandes ne collent à la grille du BBQ, passez, au préalable, un demi-citron sur celle-ci. Résultat : les grillades n'adhèrent pas et la grille est plus facile à nettoyer.

Pour faire cuire du poisson en grillades, disposez une feuille d'aluminium sur la grille : elle se salira moins, les poissons n'attacheront pas et la grille restera propre.

Enfin, pour mieux faire prendre le feu et ainsi obtenir des braises bien rouges, mettez toujours une feuille d'aluminium dans le fond avant de disposer le charbon de bois. En effet, cela permet au bois de rester plus sec et de mieux brûler.

Petite histoire du barbecue

Art culinaire ancré dans nos habitudes alimentaires, le barbecue, synonyme de convivialité et de simplicité, signe le retour des beaux jours et des longues soirées entre amis. C'est pourtant une coutume ancestrale. L'homme de Cro-Magnon est certainement l'ancêtre à qui nous sommes le plus redevables en terme de cuisine. En cuisant ses aliments au-dessus du feu, il est devenu l'astucieux inventeur du principe du barbecue. L'arrivée des premiers récipients en métal a modifié les habitudes de cuisson de ses descendants ; privilégiant la préparation culinaire à l'intérieur des habitations, ils ont peu à peu délaissé la pratique du barbecue. Christophe Colomb et ses compagnons de voyages l'ont redécouverte et remise au goût du jour grâce aux habitants du Nouveau Monde.

L'étude étymologique du mot barbecue donne lieu à quelques discordances : une légende voudrait que l'expression "barque à queue", signifiant cuire l'animal en broche de tout son long, de la barbe à la queue, en soit à l'origine par contraction.

Une explication plus historique indique que ce terme anglo-saxon nous viendrait d'un idiome des Arawaks, habitants des Caraïbes, qui nommaient "barbacoa" la grille de bois sur laquelle cuisait leur viande. Quelle qu'en soit l'origine, le barbecue demeure un mode de cuisson apprécié de tous qui s'est perfectionné au fil du temps et qui se décline aujourd'hui en différentes versions, selon les goûts de chacun.