Sarah Palin divorce

Le Tea Party s'étrangle et les chasseurs d'ours rient dans leur barbe : Sarah Palin et "le premier mec d'Alaska" se séparent après 31 ans de mariage. Todd Palin a déposé une demande de divorce qui évoque "une incompatibilité d'humeur"...

Sarah Palin divorce
© Jeff Gentner/AP/SIPA

Sarah et Todd Palin s'étaient rencontrés au lycée, avaient convolé en justes noces en 1988… En 2011, Sarah Barracuda (comme on la surnommait pour son agressivité sur les terrains de basket), icône conservatrice et candidate au poste de vice-présidente des États-Unis, avait renoncé à briguer l'investiture républicaine au motif qu'elle et son époux Todd "se dévouaient à Dieu, leur famille et leur pays".
Aujourd'hui, c'en est fini du conte de fées catho. Le mari de la très médiatique ancienne gouverneure de l'Alaska et colistière de John McCain a officiellement demandé le divorce pour "incompatibilité de personnalités entre les deux parties rendant impossible la vie en tant que mari et femme". Todd Palin réclame la moitié de leurs biens et de leurs finances.
Cinq fois grand-parents, le couple a eu cinq enfants : Track CJ (30 ans), Bristol Sheeran Marie (29 ans), Willow Bianca Faye (25 ans), Piper Indy Grace (18 ans) et Trig Paxson Van (11 ans). Todd Palin réclame la garde partagée de petit dernier Trig, 11 ans, souffrant de trisomie 21. L'aîné, Track, est en prison pour cambriolage, agression et destruction de biens. Il s'était violemment attaqué à son père alors qu'il était en état d'ébriété. Pourtant, l'histoire avait si bien commencé...

Quand Palin, l'ex-ticket McCain, charmait son monde...

Brushing parfait, cuisses fuselées et look impeccable, en 2008, la guerrière républicaine Sarah Palin passe en deux mois du statut de "boulet" tueur d'élans à celui d'icône glamour de l'Amérique profonde. Fille d'un professeur de sciences naturelles, maman de 5 enfants, poupée conservatrice et plutôt bien conservée, Miss Caribou dégaine son sex-appeal et amadoue les vieux loups des ranchs texans.

Sarah Palin, "un phénomène" pour le Démocrates

Phrases "chocs", déclarations coquines et sourire carnassier, tenues colorées mais distinguées, maquillage discret et soigné: le style Palin marque les esprits. Chez le coiffeur, on ne demande plus "le dégradé de Jennifer Aniston", mais le "chignon de Sarah Palin"... Des vidéos de l'amazone circulent sous le manteau, une marque de préservatif en fait son égérie et des poupées gonflables sont moulées sur sa plastique parfaite.

Sarah Palin, princesse des coeurs : le côté obscur de la farce

En juillet 2009, Barbie Réac' démissionne de son poste de gouverneure de l'Alaska. Palinodie? Pas seulement. Chasseuse de crabes géants et de suffrages catholiques, notre Calamity Jane est impliquée dans des détournements de fonds. Suspectée d'abus de pouvoir, catapultée au cœur de vingt poursuites pour violation des lois éthiques, elle se serait servie de sa fonction pour collecter des dons et rembourser ses dettes personnelles.

Le Grizzli rebondit

Pour pallier ses frais de justice, notre grenouille de bénitier se transforme en businesswoman. Omniprésente dans les médias grâce à ses mémoires intitulées "Devenir Rebelle", la diva Crockett est embauchée par Fox News, comme chroniqueuse politique.

Mais voilà : cette mamie flingueuse n'a pas imaginé qu'une biographie non autorisée viendrait lui couper l'herbe sous le pied. Showgirl devant l'éternel, mascotte des réseaux sociaux et modèle d'élégance, Sarah Palin rend les armes fin 2011 au lendemain de la parution aux Etats-Unis d'un pamphlet qui évoque sa consommation de marijuana, de coke... et d'un amant. 

Depuis 2016, Sarah "pitbull avec du rouge à lèvre" soutient activement Donald Trump. Paraît-il que La Palin pense en se rasant les jambes à se présenter à l'élection sénatoriale de 2022 face à la Républicaine modérée Lisa Murkowski, actuelle sénatrice de l'Alaska...

Sarah Palin divorce
Sarah Palin divorce

Sarah et Todd Palin s'étaient rencontrés au lycée, avaient convolé en justes noces en 1988… En 2011, Sarah Barracuda (comme on la surnommait pour son agressivité sur les terrains de basket), icône conservatrice et candidate au poste de vice...