Mort de Jane Powell, star de Hollywood, à 92 ans

Jane Powell était l'une des vedettes populaires de la MGM dans les années 50. Elle a poussé son dernier souffle ce 16 septembre à 92 ans après des dizaines d'années sous les feux des projecteurs... et cinq mariages.

Mort de Jane Powell, star de Hollywood, à 92 ans
© Jane Powell dans les années 50 RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

Une autre étoile de l'Âge d'Or de Hollywood s'est éteinte. L'actrice Jane Powell est décédée à 92 ans le 16 septembre à son domicile de Wilton dans le Connecticut, comme l'a confirmé son amie et porte-parole Susan Granger. Célèbre pour ses apparitions dans les comédies musicales Mariage Royal aux côtés de Fred Astaire et Les Sept Femmes de Barbe-Rousse, la star était l'une des figures du Cinéma après-guerre. Après de beaux succès et une étoile sur le Walk of Fame, la belle comédienne au regard ingénu était apparue une dernière fois à la télévision en 2002 dans un épisode de la série New York, unité spéciale.

Jane Powell, une vie de comédies musicales

Née en 1929 à Portland sous le nom de Suzanne Lorraine Burce, la jeune fille, qui n'a jamais pris de cours de comédie, signe d'abord un contrat avec la MGM ( Metro Goldwyn Mayer) à l'âge de 14 ans. Elle fait alors ses débuts dans le film musical Hollywood Mélodie où elle est remarquée par ses talents de chanteuse et danseuse.
En 1946, à 17 ans, elle joue dans Féerie à Mexico dont elle se souvient comme une "comédie musicale somptueuse". Avec ce long-métrage, la carrière de Jane Powell est lancée!
L'actrice tourne aux côtés d'Elizabeth Taylor, de qui elle a été demoiselle d'honneur lors de son premier mariage, dans Ainsi sont les femmes (A Date with Judy) en 1948. Elle est ensuite choisie pour donner la réplique au célèbre Fred Astaire dans Mariage Royal, réalisé par Stanley Donen en 1951. La jeune comédienne apparaît également dans Les Sept Femmes de Barbe-Rousse en 1954. La même année, Jane Powell obtient un premier rôle dans Athena, la nouvelle comédie musicale de Richard Thorpe avec Debbie Reynolds.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by @old_soul_classic

Deux ans plus tard, en 1956, la star enregistre la chanson True Love de Cole Porter et se classe à la quinzième place du prestigieux du Billboard Hot 100. Mais après quelques autres tournages, elle s'éloigne du grand écran, décrétant plus tard dans son autobiographie: "Je n'ai pas quitté l'industrie du cinéma, c'est elle qui m'a quittée".

Jane Powell, mariée cinq fois

Côté coeur, Jane Powell a été la femme de cinq hommes. En premières noces, elle épouse en 1949 le sportif Geary Steffen, partenaire de patinage de la championne norvégienne Sonja Henie. Ils se séparent en 1953. L'actrice américaine se remarie ensuite avec Patrick Nerney en 1954 et divorce en 1963, avant d'épouser James Fitzgerald en 1965.

Séparée de son troisième mari depuis 1975, la star vit ensuite avec David Parlour de 1978 à 1981. Enfin en 1988, elle dit "oui" à l'acteur Dickie Moore, depuis décédé en 2015.
Jane Powell laisse derrière elle ses trois enfants Geary Anthony Steffen III, Suzanne Steffen et Lindsay Cavalli ainsi que ses deux petites-filles, Skye Cavalli et Tia Cavalli après une vie bien remplie...