Cinq bonnes raisons de découvrir la série À L'INTÉRIEUR, le 26 août sur France 2

Dans "À l'intérieur", la nouvelle mini-série de France 2, un meurtre sème la panique en clinique psychiatrique. La policière Angèle, campée par Noémie Schmidt, se retrouve au cœur de cette enquête palpitante. Voici cinq raisons pour lesquelles vous ne devez pas passer à côté de cette série, dont le premier épisode est diffusé lundi 26 août à 21h05.

Cinq bonnes raisons de découvrir la série À L'INTÉRIEUR, le 26 août sur France 2
© Elzévir Films

Pour la rentrée, France 2 frappe fort avec sa nouvelle mini-série À l'intérieur, réalisée par Bruno Dega et Jeanne Le Guillou Le pitch ? Ana, la patiente d'une clinique psychiatrique, est retrouvée morte, le cœur arraché au sein de l'établissement. Le coupable se trouve forcément entre ces murs… mais comment résoudre un meurtre dans un endroit où l'instabilité, la frénésie, les troubles et les peurs sont décuplés ? Angèle, une nouvelle arrivée dans la police, se voit confier l'affaire délicate. Dès lors, le fil d'une enquête passionnante se déroule devant nos yeux… pendant que chaque personnage est confronté à ses démons. On vous donne cinq bonnes raisons de regarder le premier épisode de la série, lundi 26 août à 21h05 sur France 2 :

  • Une intrigue digne des polars les plus haletants : Dès les premières secondes de l'épisode, vous voilà transportée au cœur de cette clinique psychiatrique, lieu aussi fascinant qu'angoissant. L'enjeu est clair : il s'agit de retrouver l'identité du coupable, qui se cache forcément au sein de l'établissement… mais la tâche ne va pas s'avérer simple. 
  • Parce que le casting est aussi éclectique qu'alléchant. La mini-série est portée par Noémie Schmidt, qui campe la policière Angèle. À ses côtés, on retrouve l'étonnante Béatrice Dalle, mais aussi Hippolyte Girardot, Judith El Zein, Mylène Demongeot, Emilie Dequenne, Yaël Abecassis, Gil Alma ou encore Florence Thomassin. Autant d'acteurs talentueux qui donnent son cachet à la série. 
  • Le décor de la clinique psychiatrique est un personnage à part entière, le véritable écrin de nos angoisses en tant qu'être humain. Que se cache-t-il derrière ces portes que l'on ne saurait pousser ? Le pari est ambitieux : il est plutôt rare qu'une série (française qui plus est) ose planter son décor dans un établissement psychiatrique.
  • Contre toute attente, l'enquête devient vite un véritable (mais agréable) casse-tête. Les doutes sont incessants et personne n'est à l'abri de tout soupçon. Au fil et à mesure des épisodes, l'enquête se précise, le ton monte, l'étau se resserre... jusqu'à l'apothéose finale.
  • Au-delà d'une simple enquête policière, la série met un soin particulier à construire ses personnages qui, pour la plupart, deviennent rapidement attachants. Chacun est confronté à ses démons, ses angoisses, ses attentes. Le passé mystérieux des Santi, la quête d'identité d'Arnaud, l'inquiétude constante de Louis, l'étrange désinvolture de Maxime : chaque protagoniste semble dissimuler un secret. Rapidement, Angèle, personnage principal, se retrouve confrontée à sa propre part de folie… qui se trouve, finalement, en chacun de nous.

Découvrez le premier épisode de À L'Intérieur, de Bruno Dega et Jeanne Le Guillou, avec Noémie Schmidt, Hippolyte Girardot, Béatrice Dalle, Gil Alma, Emilie Dequenne, le 26 août à 21h05 sur France 2.

Cinq bonnes raisons de découvrir la série À L'INTÉRIEUR, le 26 août sur France 2
Cinq bonnes raisons de découvrir la série À L'INTÉRIEUR, le 26 août sur France 2

Pour la rentrée, France 2 frappe fort avec sa nouvelle mini-série À l'intérieur , réalisée par Bruno Dega et Jeanne Le Guillou Le pitch ? Ana, la patiente d'une clinique psychiatrique , est retrouvée morte, le cœur arraché au sein de...