Garden Party : le théâtre de bouffonneries contemporaines

Loufoque, débridée et complètement folle, la pièce "Garden Party, un délire aristo punk", mise en scène par Alexandre Pavlata, provoquera chez vous rires et interrogations. Au théâtre Antoine, la Compagnie N°8, troupe d'acteurs polyvalents, vous plongera dans un univers parallèle : celui de l'absurde.

Garden Party : le théâtre de bouffonneries contemporaines
© Gilles Rammant

En entrant dans le somptueux théâtre Antoine, on s'attend à tout.... sauf à assister à un tel capharnaüm. Un grand n'importe-quoi se prépare minutieusement derrière le rideau. Les trois coups sont frappés. Garden Party, un délire aristo punk, pièce de théâtre mise en scène par Alexandre Pavlata, peut commencer. Dans un décor aristocratique, nous découvrons quatre femmes et quatre hommes vêtus de costumes trois pièces et de robes cocktails. Très vite, l'atmosphère sérieuse disparaît pour laisser place à des cris, des flingues, un langage venu d'ailleurs, des combats, des danses et des chants... Vous êtes dans le temple de la folie ! 

Garden Party : humour régressif irrésistible et mise en scène inattendue 

Une soirée hors du temps et hors de la réalité. La Compagnie N°8 fait vivre aux spectateurs une expérience inédite. Le non-sens et la bêtise humaine sont au centre de la pièce. Alexandre Pavlata présente une suite de tableaux qui mettent en scène les Monty Python, Tarantino et Nadine de Rothschild, tous aussi surprenants les uns que les autres. Chaque phrase et geste ont quelque chose de comique : il y en a pour tous les goûts ! Passer du coq à l'âne n'est pas un problème. Les morts reviennent à la vie, les personnages fictifs interagissent avec le public... Nous nageons dans la beauté du théâtre absurde.

Garden Party : critique acerbe non dissimulée 

La Compagnie N°8 est connue pour sa façon de traiter les sujets d'actualité avec décalage et ironie. Ici, la haute société en prend pour son grade. Avec une appréciable impudence, les acteurs se moquent de la chirurgie, de la dépendance envers les domestiques et surtout des bonnes manières, parodiées à l'extrême. Une chose est sûre : vous serez abasourdis, pour votre plus grand plaisir. 

Informations pratiques : 

  • Quand ? Du 6 février 2019 au 13 avril 2019 
  • Où ? Théâtre Antoine, 14 boulevard de Strasbourg 75010 PARIS 
  • Tarifs ? A partir de 18 euros