Les marques parlent aux lectrices

6 bonnes raisons de lire des comédies romantiques

Légères et pétillantes, réconfortantes et dépaysantes, les comédies romantiques vivent leur grand moment à Noël. Voici quelques bonnes raisons pour succomber à la tentation !

6 bonnes raisons de lire des comédies romantiques
© Harper Collins

Pour mettre des paillettes dans sa vie !

L'époque est suffisamment sombre pour ne pas ajouter du malheur à la déprime générale ! A nouveau en vogue depuis une dizaine d'années et la parution de 50 Shades of Grey, les romances vous font voir la vie en rose. Les personnages sympas, le cadre souvent idyllique (comme la station très chic d'Aspen dans Mariage sous les flocons de Sarah Morgan ou la Laponie de Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite !), l'ambiance légère et la bonne humeur qui habitent les pages constituent un shoot de sérotonine. Attention à l'accoutumance !

Parce qu'il n'y a pas que le chocolat qui est chaud, mais aussi des scènes hot d'anthologie !

Il suffit d'ouvrir le dernier roman d'Emily Blaine à la page 266 pour comprendre que la comédie romantique s'affiche franchement dessalée. Sans tomber dans le trash, les scènes d'amour sont assez explicites pour être crédibles, suffisamment affriolantes pour donner envie, mais pas trop envahissantes pour éviter de prendre le pas sur le romantisme. Tout un art !

Parce que quoi qu'il arrive, tout finit toujours bien

Le contrat entre l'auteure et la lectrice s'annonce très clair dès le départ : les comédies romantiques jouent la carte du suspense, mais le happy end est de rigueur. Même lorsque tout semble très mal engagé comme pour Charlie et Blade, les deux ennemis de Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite !, tout finit par s'arranger. Le plaisir de la lectrice ? Découvrir par quel stratagème les amoureux contrariés vont trouver le chemin qui les mène l'un à l'autre.

Parce qu'on y rit autant que l'on fond

Proches de leurs lectrices, les héroïnes de comédies romantiques sont loin d'être des créatures parfaites : gaffeuses, légèrement névrosées, plaquées par des goujats, encombrées d'une maman ou de copains envahissants, d'un patron désagréable… Toutes les situations sont bonnes pour piquer un bon fou rire et rire de soi ou de situations déplaisantes. Décomplexant !

Parce qu'au fond, nous sommes toutes des Bridget Jones qui, malgré toutes les casseroles de l'existence, croient toujours en l'amour

Les héroïnes peuvent être échaudées par des rendez-vous amoureux ratés, rencontrer des hommes indélicats ou traverser un interminable désert sentimental. Elles ne désespèrent pas et se font toujours surprendre par un prince (presque) charmant : un musicien et père célibataire dans T'embrasser sous la neige d'Emily Blaine ou un ex-mari dans Toi & moi de Kristan Higgins.

Parce qu'elles ne se prennent pas au sérieux

Emily Blaine l'écrit à la fin de son roman : "mon seul but est d'offrir une parenthèse d'évasion et de joie". Elles ne révolutionneront pas la littérature, ne récolteront pas de prix prestigieux, mais offrent suffisamment de plaisir et de joie à ses lectrices (et lecteurs) pour qu'on ait envie de s'y plonger !

A lire chez la Maison HarperCollins France 

Grand format - collection &H

  • T'embrasser sous la neige, d'Emily Blaine, 416 p., 16,90 euros
  • Mariage sous les flocons, de Sarah Morgan, 544 p., 16,90 euros
  • Cher père Noël, je voudrais un mec !, de Caro M. Leene, 320 p., 16,90 euros

Poche - HarperCollins Poche

  • Tu fais quoi à Noël ? Je t'évite !, de Juliette Bonte, 342 p., 7,20 euros
  • Toi & moi, de Kristan Higgins, 352 p., 7,90 euros