L'HISTOIRE DE MA FEMME : 5 bonnes raisons de percer le mystère

"L'HISTOIRE DE MA FEMME : 5 bonnes raisons de percer le mystère"

Ildiko Enyedi donne vie au roman "L'Histoire de ma femme", le 16 mars au cinéma. Dans ce drame romantique de près de 3 heures, la réalisatrice filme la vie maritale d'un marin ayant décidé d'épouser la première femme qui entrerait dans le café où il se trouve. S'en suit des années d'amour et de déchirement pour essayer de déchiffrer le fruit de sa passion. Enivrant.

L'Histoire de ma Femme, une ambitieuse adaptation

L'Histoire de ma femme, au cinéma le 16 mars, est l'adaptation du roman éponyme de l'auteur hongrois Milan Füst, découvert par la réalisatrice à l'adolescence. Pour la première fois de sa carrière, la cinéaste Ildiko Enyedi met en images les mots d'un autre. Ici, elle a souhaité transposer sur grand écran l'histoire de ce marin désemparé face à sa femme en se plaçant uniquement de son point de vue. L'épouse devient alors une énigme à déchiffrer, évanescente, libre et magnifique.

Léa Seydoux, grandiose

Le rôle de la Française mystérieuse revient ici à Léa Seydoux. L'actrice se fond à merveille dans cette fresque de 1920. Sous les traits de Lizzy, elle parvient à exister entièrement à travers le seul regard de son mari Jakob tentant désespérément de comprendre celle qu'il a épousé. Grâce au talent de la comédienne la plus prolifique de France, on devine une vie riche, une soif de liberté assumée et un désir d'émancipation au-delà du personnage que le protagoniste nous laisse apercevoir.

Gijs Naber, un talent immense

L'acteur néerlandais Gijs Naber incarne le héros de L'Histoire de ma femme. Il fallait une certaine carrure doublée d'une grande sensibilité pour assumer de tenir sur ses épaules les quasiment 3 heures de réflexions et de chaos interne du personnage de Jakob. Par sa force et sa vulnérabilité, le comédien insuffle à ce héros autant de puissance en mer que de maladresse en amour. Se dégage de lui un charme brute, sublime.

Louis Garrel en dandy impétueux

Ceux qui ont aimé Louis Garrel dans Saint Laurent de Bertrand Bonello se laisseront séduire par l'incarnation de Dedin par l'acteur. Le comédien retrouve ici un rôle d'homme énigmatique, intellectuel, séducteur. Il est l'ami de Lizzy et l'antagoniste parfait de son mari. Parce qu'il représente toute l'assurance que Jakob n'a pas avec son épouse, qu'il a l'air de comprendre bien mieux que lui, Dedin va rendre fou Jakob. Un rôle irrésistible.

L'Histoire de ma Femme : Ildiko Enyedi en pleine maîtrise

Les couches existentielles du livre conservent toute leur portée philosophiques grâce à l'ingénieuse mise en scène d'Ildiko Enyedi. Découpé en chapitres, le film se sert de tous les moyens possibles pour rendre justice à son histoire. Image, décors, costumes, lumières et musiques deviennent alors les outils de la cinéaste fascinants à observer. Le résultat est un bijou poétique et plein de grâce autour de l'amour, du sens de la vie et du besoin d'indépendance des femmes.