WILD ROSE : le réalisateur Tom Harper dévoile sa partition

Dans le bouleversant "Wild Rose", en salles le 17 juillet, le cinéaste Tom Harper dresse le portrait d'une jeune mère récemment sortie de prison qui rêve d'une carrière dans la country. Nous sommes allés à sa rencontre.

WILD ROSE : le réalisateur Tom Harper dévoile sa partition
© SND

C'est à la télévision que Tom Harper, 39 ans, a fait ses armes en réalisant des téléfilms et de nombreux épisodes de séries en vue : Misfits, Peaky Blinders, Guerre et Paix, etc. Après avoir mis en scène pour le grand écran le film horrifique La Dame en Noir 2, l'Anglais fait un grand écart hallucinant avec Wild Rose, le récit attachant et fort de Rose-Lynn, une jeune mère (éblouissante Jessie Buckley) sortie de prison qui rêve d'une carrière dans la country music. Mais comment concilier ses envies professionnelles et ses obligations familiales ? Des larmes, des stetson, de la musique live et un beau casting. Pour le Journal des Femmes, Harper commente trois aspects de son travail.  

La Country Music  
"J'adore ce que la country raconte. Chaque chanson donne un aperçu de la vie de quelqu'un et nous transporte dans son monde. Elle permet aux gens de dire des choses, à travers la rythme et les paroles, qu'il n'est pas toujours possible d'exprimer en vrai. La country, c'est trois cordes et la vérité. J'ai toujours aimé ce genre musical. Récemment, j'ai passé pas mal de temps à travailler au Texas et, pour l'avoir beaucoup écoutée, cette musique a pénétré mes os. Quand je suis rentré à Londres, un scénario est arrivé entre mes mains. Son titre provisoire : Country Music (devenu Wild Rose, ndlr). C'était le destin. Toute la musique du film a été enregistrée en live, pour garder une forme de magie. Cela requérait toutes sortes de challenges pendant le tournage, sachant que chaque prise était différente de l'autre ; ce qui, in fine, est un cauchemar au montage. On cachait aussi des musiciens jouant dans des placards quand on voulait avoir le son sans qu'ils apparaissent à l'écran. J'espère que cette approche apporte un côté brut et honnête au film et à la musique. Les chansons viennent vraiment du coeur de Rose-Lynn et Jessie Buckley les embrasse de ses performances."   

Portrait d'une femme sauvage 
"Malgré son grand talent et son désir de chanter de la country, on a toujours dit à Rose-Lynn que cette voie n'était pas pour elle et qu'elle devait vivre confinée entre quatre murs. Mais elle n'accepte pas ce postulat. Elle se bat pour plus, pour faire la seule chose au monde qui la libère et donne un sens à sa vie. Et cela a un prix très fort. A terme, elle se rend compte que si on veut s'accomplir, il ne faut surtout pas séparer l'ambition du sens des responsabilités. Mon désir était de raconter l'histoire de Rose-Lynn le plus fidèlement possible. Cela impliquait de montrer son monde difficile, autodestructeur et brutal, mais également sincère, rempli de nostalgie et de désir -et finalement plein d'amour. Je pense toujours que le ton et le style d'un film doivent provenir d'une histoire et d'un personnage. Dans le cas de Wild Rose, trop styliser aurait semblé artificiel. Rose-Lynn veut devenir chanteuse country, mais la seule chose dont elle a besoin, c'est d'être vue et acceptée comme telle par sa mère. Comme dans la plupart des familles, les problèmes et les conflits découlent de la peur et de l'amour. Ici, la maman veut que sa fille soit heureuse mais craint que ses choix ne la mènent sur la voie de l'échec et de la déception. Elle a besoin de temps pour se rendre compte que Rose-Lynn doit trouver sa propre voie. J'espère que cela aura une résonance universelle." 

Le choix de Jessie Buckley
"
Jessie est un talent lumineux. Elle est une boule d'énergie, elle balaye tout sur son passage et vous transporte comme si vous dévaliez une colline. Par-delà cette énorme force, elle a aussi un excellent équilibre et un bon contrôle. Elle est à la fois une actrice merveilleuse et une chanteuse incroyable. Il n'y a personne qui lui ressemble vraiment. Tout a commencé avec le merveilleux scénario de Nicole Taylor. Nicole vivait avec ce personnage depuis environ dix ans avant que Jessie et moi ne participions au projet. Tous les trois, nous avons passé des heures à parler du personnage et à peaufiner sa trajectoire, en échangeant souvent nos références musicales ou visuelles, ou des extraits de livres ou de films que nous avons trouvés inspirants. Nous avons ensuite déménagé à Glasgow pour les répétitions et nous nous sommes lentement alignés sur l'énergie de la ville. Nous nous sommes immergés dans le monde de Rose-Lynn. Comment elle mange, boit et respire. Quand une actrice plonge aussi profondément dans un rôle, comme le fait Jessie dans Wild Rose, je pense qu'elle ne peut pas s'empêcher de mettre quelque chose d'elle-même dans le personnage."

WILD ROSE : le réalisateur Tom Harper dévoile sa partition
WILD ROSE : le réalisateur Tom Harper dévoile sa partition

C'est à la télévision que Tom Harper, 39 ans, a fait ses armes en réalisant des téléfilms et de nombreux épisodes de séries en vue : Misfits, Peaky Blinders, Guerre et Paix , etc. Après avoir mis en scène pour le grand écran le film horrifique La...