Les marques parlent aux lectrices

Anne-Laure Vasseur, finaliste du Trophée Perle de Lait 2020, fondatrice de Plume de Vie

Anne-Laure Vasseur se raconte au Journal des Femmes : "J'ai créé une maison d'édition dédiée à la transmission des souvenirs entre les générations".

Anne-Laure Vasseur, finaliste du Trophée Perle de Lait 2020, fondatrice de Plume de Vie
© Plume de Vie

Anne-Laure Vasseur joue carte sur table. Cette Parisienne de 38 ans est à l'origine de Plume de Vie, une maison d'édition qui favorise le dialogue intergénérationnel au sein des familles à travers des supports ludiques. 

Comment est née Plume de Vie ?
Anne-Laure Vasseur : Plume de Vie fait écho à mon histoire familiale. J'ai perdu mon père et mes grands-parents quand j'avais 17-20 ans, ça a créé un manque terrible dans ma construction. Le déclic m'est venu à la naissance de ma fille : comment répondre aux questions qu'elle aura sur ses grands-parents ? J'ai monté Plume de Vie, une maison d'édition dédiée à la transmission des souvenirs entre les générations. Le 11 novembre dernier, j'ai lancé Dimoitou, un jeu de cartes de 100 questions pour se raconter en famille. Nous proposons aussi des albums biographiques personnalisés pour les aînés avec des anecdotes, des photos légendées, des infographies...

Les drames de la vie vous ont menée à créer votre entreprise, quel message souhaitez-vous faire passer ?
Anne-Laure Vasseur : La question est : comment surmonter le drame. Moi j'ai transformé mon énergie, ma colère et ma tristesse en quelque chose de positif, ça a été salutaire. Avec Plume de Vie, je veux que d'autres familles puissent en profiter, car le lien entre les générations est fondamental. Ma volonté ? Savourer la présence de ceux qui sont encore là. Aujourd'hui, je mène de front mon job dans la pub, ma vie de maman et ma société.

Qu'attendez-vous de l'expérience Trophée Perle de Lait ?
Anne-Laure Vasseur : C'est déjà une grande fierté d'être sélectionnée, je découvre une expérience extraordinaire. Le Trophée est un véritable booster de visibilité pour Plume de Vie. Si je gagne, j'aimerais lancer un module de transmission de souvenirs en ligne qui permettrait aux aînés de se raconter plus facilement. Une fois recueillie, leur histoire serait mise en page pour être envoyée à leurs petits-enfants.

A l'issue du vote du public, le Trophée Perle de Lait récompensera l'une des quatre entrepreneuses finalistes. À vos votes !

Découvrez les autres articles du dossier Trophée Perle de Lait