Discrimination au travail : âge, apparence et genre trustent ce triste palmarès

D'après une récente étude, 1 Français sur 3 fait les frais de discrimination au travail et les seniors sont les premières victimes ! Les secteurs les plus concernés sont celui de l'informatique et de l'art.

Discrimination au travail : âge, apparence et genre trustent ce triste palmarès
© Aleksandr Davydov

L'âge du départ à la retraite est fixé à 62 ans et les Français sont contraints de travailler plus longtemps. Sans oublier que l'espérance de vie s'accroît, ce qui fait que plusieurs générations travaillent en communion au sein d'une même entreprise.
Pourtant, d'après une étude réalisée en octobre 2018 par Opinion Matters sur 10 585 salariés dans huit pays européens, 1 410 salariés français ont souffert de discriminations portant sur leur âge (36%). Ils sont 22% de nos aînés à déclarer "avoir été confrontés à ce problème" contre seulement 14% des moins de 25 ans.   
Hormis l'âge, les discriminations au travail portent sur l'apparence (20%), le genre (19%), la formation (17%), l'expérience (11%), les origines (9%), l'orientation sexuelle (7%) et la religion (3%). 

Graphique – Les différentes formes de discrimination perçues par les salariés déclarant en avoir été victimes © ADP

​​​

  • Des secteurs plus discriminants que d'autre

Selon l'étude, le secteur informatique est le plus discriminant avec 47% de salariés qui se sont déjà sentis discriminés dont 12% à cause de leur apparence et 11% à cause de leur cursus de formation. La culture est également le terrain de discriminations avec 46% de travailleurs qui se plaignent de discriminations liées à leurs origines et leur genre. 

  • Chez nos voisins européens

D'après les conclusions de cette étude, le sentiment de discrimination est élevé en Europe (30%). Néanmoins, ADP rappelle qu'il faut noter une baisse de 4% de la moyenne européenne par rapport aux résultats de l'année 2018. 
Les pays européens où les discriminations au travail sont les plus ressenties sont l'Angleterre (38%), la France (35%) et l'Italie (34%). Les travailleurs néerlandais sont ceux qui ressentent le moins les discriminations avec seulement 18% d'entre eux qui s'en disent victimes. 

Discrimination au travail : âge, apparence et genre trustent ce triste palmarès
Discrimination au travail : âge, apparence et genre trustent ce triste palmarès

L'âge du départ à la retraite est fixé à 62 ans et les Français sont contraints de travailler plus longtemps. Sans oublier que l'espérance de vie s'accroît, ce qui fait que plusieurs générations travaillent en communion au sein d'une...