Hausse des arrêts de travail : le gouvernement réagit

Pour faire face à la hausse du coût des arrêts maladie, un rapport a été commandé par le Premier ministre Edouard Philippe. Ce coût s'élevait à 7,4 milliards d'euros en 2017... En réponse à ce chiffre les experts ont mis en place des propositions pour maîtriser ces dépenses.

Hausse des arrêts de travail : le gouvernement réagit
© daizuoxin

Plusieurs idées ont été présentées au gouvernement mercredi 20 février 2019 pour faire face à la hausse du coût des arrêts maladie. En septembre 2018, Edouard Philippe avait missionné trois experts pour trouver pour maîtriser ce coût problématique qui a augmenté de 15% entre 2010 et 2017. Jean-Luc Bérard, DRH du groupe Safran, Stéphane Oustric, professeur de médecine, et Stéphane Seiller, magistrat à la Cour des comptes ont présenté à Matignon des préconisations ou dispositifs alternatifs...

Que préconise cette étude ? 

  • La maîtrise de la dépense "passera principalement par celle des arrêts longs" en privilégiant la prévention 
  • Envisager des dispositifs alternatifs à un arrêt à temps complet indemnisé par la Sécurité sociale. Il faut notamment penser à des alternatives comme le temps partiel thérapeutique ou le télétravail.
  • Une "forfaitisation" des indemnités journalières pour les arrêts jusqu'à trente jours. Pour la simplification du système, il existe un besoin d'une remise à plat des règles d'indemnisation.
  • Un jour de carence non indemnisable devrait être envisagée seulement comme contrepartie à une extension du complément employeur à tous les salariés du privé.
     

Hausse des arrêts de travail : le gouvernement réagit
Hausse des arrêts de travail : le gouvernement réagit

Plusieurs idées ont été présentées au gouvernement mercredi 20 février 2019 pour faire face à la hausse du coût des arrêts maladie . En septembre 2018, Edouard Philippe avait missionné trois experts pour trouver pour maîtriser ce coût  problématique...