Une Française sur 5 n'a connu qu'un seul partenaire sexuel

Une vie sexuelle épanouie n'est pas nécessairement faite de folles nuits avec moult partenaires. C'est ce que révèle une étude Harris Interactive et Téva sur les Françaises et leur sexualité, dont nous vous dévoilons les résultats en exclusivité.

Une Française sur 5 n'a connu qu'un seul partenaire sexuel
© Maxim Lupascu - 123RF

Alors, heureuses ? C'est (à peu près) la question que l'Institut Harris Interactive a posée aux Françaises, dans le cadre d'une vaste étude* sur leur sexualité à l'occasion de la diffusion d'un documentaire sur le sujet sur Téva. Et la nouvelle est bonne : 71 % d'entre elles sont satisfaites de la qualité de leurs parties de jambes en l'air et 66 % sont contentes de la fréquence de ces dernières.

Si l'évolution des mœurs laisse penser qu'épanouissement rime avec trépidant, l'étude démontre que les femmes en couple sont plus comblées par leur vie sexuelle que les célibataires (81 % contre 49 %). De la même manière, celles qui ont fait des galipettes avec moins de 6 partenaires au cours de leur vie sont davantage comblées (66 %) que les collectionneuses d'amants (75 %). Trouver la bonne personne et apprendre à connaître ses envies serait donc la clé de la jouissance ?

La majorité des Françaises a eu entre 1 et 5 partenaires

Le sondage révèle également le nombre de conquêtes des Françaises. A l'heure où Tinder et autres applications régissent les rencontres amoureuses (et coquines), l'heure serait à la multiplication des aventures... Pas de manière assez significative pour se répercuter sur l'ensemble de la population. Une Française sur 5 n'a connu qu'un seul partenaire sexuel. Quatre sur dix ont eu entre 2 et 5 compagnons de plaisir. Elle sont seulement 14 sur 100 à avoir pris leur pied avec plus de 11 personnes.

Le nombre de conjoints amène à se poser la question de la fidélité. Sur ce terrain, 30 % des sondées ont déclaré avoir trompé leur moitié et 40 % pensent avoir été cocues... Dont 51 % qui n'étaient plus satisfaites de leur vie sexuelle.

Les jeunes plus libérées

Si plus de la moitié (56 %) des femmes se masturbent, elles sont très peu à le faire au moins une fois par semaine (12 %) voir tous les jours ou presque (2 %). Les 25-34 ans sont plus friandes de la pratique (66 %) que leurs aînées. Elles sont aussi plus ouvertes à l'utilisation des sextoys : 38 % en utilisent, alors que les 50-64 ans ne sont que 22 % à se laisser tenter. Seules 23 % des Françaises les utilisent sans l'aide de leur partenaire, contre 25 %  à deux.

Cette étude Harris Interactive révèle les pratiques et les envies des femmes d'aujourd'hui, à l'heure où la sexualité féminine sort de ses carcans. Plutôt satisfaites, les Françaises se libèrent petit à petit... mais que font-elles vraiment au lit ? C'est pour aussi répondre à cette question que Téva, à l'origine de cette enquête, diffuse un documentaire inédit le jeudi 22 novembre à 20h50.

* Enquête réalisée en ligne du 9 au 12 juillet 2018, sur un échantillon de 1010 femmes représentatives de la population française, âgées de 18 ans et plus.

Voir aussi :