Blue Monday : ce lundi 18 janvier est le jour le plus déprimant de l'année

Vous êtes d'humeur maussade ? Il pleure dans votre cœur comme il pleut sur la ville ? C'est normal, ce lundi 18 janvier 2021 est le jour le plus triste et désolant de l'année. Ce sont les scientifiques de l'Université de Cardiff qui le disent. Ils se basent sur une formule complexe combinant la durée du jour, l'éloignement de Noël et l'état des finances du foyer.

Blue Monday : ce lundi 18 janvier est le jour le plus déprimant de l'année
© magiceyes - 123RF

Hier, dimanche, vous avez mangé, seule, une galette des rois huit personnes (et ses 72 745 calories), tenté de faire un soin maison (sur votre mine déconfite et vos cheveux électriques) et dépensé sur Internet en achats de pyjamas, joggings et chaussons en faux-mouton (qui seront forcément difformes et peu seyants) ce que vous gagnerez... d'ici la fin de l'année!
Résultat : vous avez eu le ventre en vrac, une allergie au visage... et un SMS de votre banque qui voit rouge.

Cette nuit, impossible de fermer l'oeil : frangipane, démangeaisons et culpabilité ont provoqué une insomnie... A moins que ce nez qui coule, ces yeux larmoyants, cette gorge sèche... NON

Ce matin : humeur de chien. Impossible de quitter votre couette. La cafetière a rendu l'âme. La radio s'acharne à parler Vaccin, Virus et Couvre-feu. Ras-le-bol (de chocolat). Seul le chat aura ses croquettes...

Sur le trajet, enfin celui de votre lit à votre bureau -soit 1m47-, vous avez mis, par réflexe, votre masque anti-virus (et coincé votre orteil sous la roulette de votre fauteuil "spécial télétravail" commandé lui aussi une fortune en ligne, et pas fini de déballé...).
Le métro, c'est trop, mais vous vous prenez à regretter les transports en commun, les inconnus amassés, le froid, la pollution... STOP

Cafard. Croiser le regard de votre date 2017 sur Tinder (et celui d'un bébé kangourou en couple avec panda qui adopte un koala sur Facebook), vous a juste fait prendre conscience de votre solitude.

Depuis mars 2020, vous avez scrupuleusement respecté gestes barrières et mesures sanitaires : pas une bise, pas une rencontre (ni réelle ni virtuelle), encore moins un câlin...

A force de les voir à la télé, vous vous surprenez à fantasmer sur Véran (enfin un médecin sexy depuis Urgences), Blanquer (il doit savoir y faire avec les enfants) et même Castex (quel accent charmant)... VRAIMENT ?

Face à votre ordinateur (fond d'écran: vacances d'été en Sicile avec les potes), vous déprimez, encore...

Noir, c'est noir, il n'y a plus d'espoir et votre moral est plombé. Rien de plus normal: tout est histoire de calendrier.

Le Blue Monday, qu'est-ce que c'est ?

Ce troisième lundi de janvier constitue le point de convergences de nombreux facteurs qui rendent cette journée particulièrement désenchantée, comme la faible luminosité, le vide de votre porte-monnaie (face aux soldes ostentatoires) ou encore l'érosion de vos bonnes résolutions...

Popularisé en 2005 par le professeur Cliff Arnall pour la campagne publicitaire du voyagiste britannique Sky Travel (contre la morosité ambiante, offrez-vous une escapade au soleil), le concept de "Blue Monday" est le fruit d'un savant calcul dont l'équation est :

© 

Avec : W Weather (météo), d debt (dette), T Time (temps écoulé depuis Noël), Q (temps écoulé depuis nos résolutions du Nouvel An), M (Manque de motivation), Na (besoin d'agir)

Déprime et autres contrariétés. Jour malheureux marqué par une hausse du nombre de suicides, le Blue Monday est aussi appelé Divorce Monday car c'est aussi la date la plus populaire pour se séparer et entamer un procédure devant les tribunaux.


Sur ce, meilleurs vœux : le lundi 18 ne sera pas pire que la Covid-19