Shy'm : "Francky Vincent, c'est ma madeleine de Proust"

Shy'm a su conquérir le public grâce à des refrains entraînants tels que "Et Alors!", "Je Sais" et plus récemment "Madinina". Star adulée et copiée pour ses looks, la sublime liane est aussi l'une des invités du prime "La Vie Secrète des Chansons" sur les tubes de l'été. Voilà l'occasion de lui poser quelques questions ensoleillées sur ses vacances...

Shy'm : "Francky Vincent, c'est ma madeleine de Proust"
© France 3

Difficile de croire que la jeune Tamara a souffert de sa timidité... Devenue Shy'm depuis 2005, la jeune femme de 33 ans a une carrière bien remplie : chanteuse, danseuse, animatrice et actrice, elle a plus d'une corde à son arc. Pour l'émission La Vie Secrète des Chansons - sous le soleil exactement, diffusée le 5 juillet à 21 h sur France 3, Le Journal des Femmes a rencontré cette artiste complète. 

Quel souvenir gardez-vous de vos vacances d'été ? 
Shy'm : 
J'allais souvent faire du camping à La-Tranche-sur-Mer avec ma mère et ma grande sœur, de six ans mon aînée. Ma chanson d'enfance, c'était Alane de Wes et l'on faisait des chorégraphies tous les soirs dans les mini-booms. 

Vous souvenez-vous de l'été de votre premier baiser ? 
Shy'm : 
J'avais 14 ans quand j'ai embrassé Nicolas, un beau métisse un peu plus âgé que moi... On s'est fréquenté pendant trois semaines sous le soleil... et j'ai été très malheureuse de rentrer à la maison. 

Quelle est votre chanson "coup de blues" ? 
Shy'm :
J'aime écouter des chansons nostalgiques ou tristes qui m'emmènent toucher le fond ! Ma préférée, torturée mais très belle c'est You should know where I'm coming from de Banks. 

Une mélodie peut-elle vous arracher des larmes ? 
Shy'm :
Ce qui est beau lorsqu'on fait des reprises, c'est d'y apporter sa sensibilité. Je me rappelle avoir chanté Avec le Temps de Léo Ferré et avoir été prise par l'émotion... C'est très dur de donner de la voix et de maîtriser ses sentiments en même temps.

Avez-vous une chanson un peu honteuse, que vous entonnez sous la douche ? 
Shy'm : 
Tout le répertoire de Francky Vincent ! J'ai grandi avec, c'est un peu ma madeleine de Proust. 

"J'ai changé avec ce métier, réussi à me lâcher sur scène, à devenir femme et à m'assumer" 

Quelle est votre plus grande fierté ?
Shy'm : 
Le fait d'avoir pu réussir dans un métier d'exposition alors que j'étais une adolescente très timide. C'est un métier à risques et je remercie à chaque fois ceux qui m'accompagnent depuis 13 ans et me portent dans les épreuves difficiles. Les gens qui m'ont connue très jeune me disent à quel point j'ai changé, réussi à me lâcher sur scène, à devenir femme et à m'assumer.   

Il y a une vraie affection du public à votre égard. Qu'aime-t-il chez vous ? 
Shy'm : 
Peut-être ma fragilité. Je suis spontanée, j'aime dire librement ce que j'aime.

Vous vous êtes frottée à l'animation sur M6, un exercice qui met les autres en valeur, cela vous a-t-il plu ? 
Shy'm : 
Ce n'était pas tant pour le challenge de la présentation, que d'être au contact d'une génération déjà super professionnelle ! J'adore découvrir de nouveaux talents, A leur âge, je n'avais pas leur assurance, pas le courage de passer des castings et là j'ai pu les accompagner, les aider à contenir leur stress… Il y a vraiment eu un travail de "nounou" que j'ai adoré faire.

Vous êtes très active sur les réseaux sociaux, comment encaissez-vous la violence des commentaires ? 
Shy'm : 
Il y a de la violence positive et négative, il faut prendre du recul. Voir cela d'un œil sociologique. On se cache facilement derrière un écran. Certains imaginent qu'il n'y a pas de conséquences à leur méchanceté. En analysant, on peut comprendre cette déferlante. Il faut être solide et se rappeler que les critiques font partie de la vie d'un artiste. 

Vous changez de look très souvent, comment vous protégez-vous des réactions des internautes ?
Shy'm : Je peux me passer d'ordinateur pendant une semaine, je ne me force jamais à partager ma vie. Je suis dans l'instinctif sans être dans la censure. Je joue le jeu à fond ! 

Il faut s'aimer un minimum pour poster des photos de soi. Où placez-vous la barrière de l'exposition ? 
Shy'm : 
C'est cela qui est contradictoire et magique. Je ne suis pas quelqu'un qui croit en moi ou qui s'aime d'un amour profond mais poster une photo de moi a un côté thérapeutique. Lire un simple "tu es belle", c'est bête mais cela fait un effet pansement.  

Shy'm © François Lefebvre / FTV

Quel est votre parfum de glace favori ? 
Shy'm :
Pistache ! 

Y a-t-il une odeur que vous associez à l'été  ? 
Shy'm : 
Angel de Thierry Mugler. C'est un parfum que ma mère portait beaucoup en été. J'ai une relation très sensible aux odeurs et cette empreinte m'a marquée. 

C'est la fin de tournage de l'émission, il fait beau, il y a un apéro et André Manoukian sera de la partie. Qui invitez-vous ? 
Shy'm : Ma maman ! Elle est très distrayante, drôle et à chaque fois, c'est le boute-en-train de la soirée. Ma bande de potes aussi. On est très éclectiques : l'un est jardinier, l'autre maître d'hôtel. On est très différents mais avec quelques verres de Spritz, on arrive à s'amuser !

Selon vous, quelles sont les meilleures chansons pour danser ? 
Shy'm : 
Du Rihanna, du Travis Scott, du Francky Vincent… Tout ce qui fait bouger !

La Vie Secrète des Chansons : Sous Le Soleil Exactement, présentée par André Manoukian, vendredi 5 juillet 2019 à 21h sur France 3

Shy'm : "Francky Vincent, c'est ma madeleine de Proust"
Shy'm : "Francky Vincent, c'est ma madeleine de Proust"

Difficile de croire que la jeune Tamara a souffert de sa timidité... Devenue Shy'm depuis 2005, la jeune femme de 33 ans a une carrière bien remplie : chanteuse, danseuse, animatrice et actrice, elle a plus d'une corde à son arc. Pour...