Karine Le Marchand : l'électron libre de M6

Cupidon des agriculteurs dans "L'Amour est dans le pré", Karine Le Marchand a également dévoilé des talents d'intervieweuse politique dans "Une ambition intime". Connue pour son franc-parler, l'animatrice divise souvent les téléspectateurs.

Karine Le Marchand : l'électron libre de M6
© Karine Le Marchand en janvier 2018 par LAURENT BENHAMOU/SIPA

Les dernières news sur Karine Le Marchand

  • Date de naissance : 16/08/1968
  • Lieu de naissance : Nancy (France)
  • Signe astrologique : Lion
  • Taille : 1,74 m

Cheffe de clan

Née à Nancy d'une mère originaire de Lorraine et d'un père, natif du Burundi, Karine Le Marchand (Karine Mfayokurera de son vrai nom) se démarque très vite de ses camarades en raison de ses origines et de son métissage : "Dans cette région de blonds aux yeux bleus, j'avais le choix. Soit je baissais la tête, soit je me faisais encore plus remarquer. J'ai choisi la deuxième option", rapporte-t-elle. Son père quitte le foyer alors qu'elle n'a même pas deux ans. La fillette grandit auprès de sa mère, de sa sœur Agnès et de sa grand-mère, Mamie Germaine, dont elle garde un merveilleux souvenir : "C'était une femme extravertie, chiante, je l'adorais", révèle-t-elle au Parisien.

A 11 ans, la fillette souffre de troubles du comportements alimentaires se nourrissant exclusivement de pamplemousse et de thon. Elle flirte même avec le danger en recourant à des médicaments comme le Mediator. A la maison, Karine Le Marchand s'emploie à remplacer l'absent. Elle s'inspire de Lino Ventura ou de Charles Ingalls pour s'improviser cheffe de famille.

Passionnée par la musique, elle pratique la harpe et la flûte traversière au conservatoire de Nancy. Décidée à faire carrière dans l'industrie musicale, elle s'installe à Paris en 1986, abandonnant ses études en Terminale D.

Accompagnant son compagnon à un casting organisé par Elite, elle attire l'attention de la prestigieuse agence et débute une éphémère carrière de mannequin. S'amorce une période plus précaire où elle doit jongler entre les petits boulots pour gagner sa vie.

De la radio au petit écran

A force de pugnacité, elle parvient à enregistrer de petits spots de pub pour RTL et RMC. Une première incursion dans les médias qui lui permet d'accéder à France 3 Paris en 1995. L'émission "Midi Pile" est sa rampe de lancement. Durant dix ans, elle multiplie les apparitions sur TV5 où elle anime "24 h en direct", France 2 ("Les forges du désert", "Ca va faire mâle" ) ou M6 ("Télé Séries").

Mais ce n'est qu'en 2004 qu'elle trouve un poste à sa mesure en devenant la confidente des mamans dans l'émission "Les Maternelles" sur France 5. Ses qualités d'écoute et son humeur taquine font mouche.

Une confidente d'exception pour les agriculteurs.trices

Après cinq ans de succès, elle rejoint M6 pour animer une émission dorénavant indissociable de son nom : "L'Amour est dans le pré". Sur les bottes de foin, dans les étables ou assise dans un tracteur, elle recueille les confidences d'agriculteurs en quête du grand amour. Son espièglerie a le don de désinhiber ses interlocuteurs qui se confient sans tabou. La popularité de l'animatrice atteint des sommets.

M6 en profite pour lui confier de nouvelles émissions, comme "On ne choisit pas ses voisins" qu'elle coanime avec son meilleur ami, Stéphane Plaza. Elle fait aussi de brèves apparitions dans la série "Scènes de ménage". Pensionnaire des "Grosses têtes" sur RTL, elle anime en 2016 sur M6 une nouvelle émission politique "Une ambition intime". Accusée de concourir à la dédiabolisation du Front National en recevant Marine Le Pen, Karine Le Marchand balaie les critiques d'un revers de main : "J'ai l'impression d'être dans un tribunal (…) Marine Le Pen est une femme comme les autres". Toujours aussi habile à susciter les confidences, Karine Le Marchand donne à voir des personnalités politiques une facette d'eux-mêmes jusqu'alors méconnue.

Présentatrice de "La France a un incroyable talent" en 2020, elle vient en aide en 2021 aux personnes en situation d'obésité morbide dans l'émission "Opération Renaissance". En 2015, Karine Le Marchand avouait avoir du mal, en tant que petite-fille d'ouvrier, à assumer un salaire avoisinant les 30 000 euros mensuels.

Une vie privée qui passionne

Dans une interview accordée au magazine Garçon, Karine Le Marchand avait abordé son douloureux parcours pour devenir mère : "Vous savez, j'ai eu beaucoup de mal à avoir ma fille. J'ai commencé un parcours de PMA pour finalement tomber enceinte naturellement". De quoi façonner son engagement en faveur de la PMA : "Je trouve inadmissible que l'on doive quémander le droit à être parent". Née en 2002, Alya est sa fille unique et elle tient à l'élever loin des projecteurs.

Séparée du père d'Alya, elle aura une courte relation avec le chanteur Passi. En couple avec Lilian Thuram durant plusieurs années, elle dépose, puis retire une plainte pour violences conjugales. En 2018, le nom de son nouveau compagnon, Joey Starr, surprend sa communauté Instagram. L'idylle ne dure pas même si les anciens amants restent complices.

Aujourd'hui, Karine Le Marchand protège sa vie privée tout en distillant quelques informations personnelles à ses followers. Elle leur a ainsi fait partager une triste nouvelle en 2021 en leur annonçant la mort accidentelle de sa petite chienne, Rose. A l'occasion, elle écope d'injures lorsqu'elle raille sur les réseaux sociaux d'autres personnalités publiques comme Franck Ribéry, l'une de ses cibles préférées.

Son style mode

En mini short et bottes en caoutchouc, Karine Le Marchand fascine le public de "L'Amour est dans le pré". Ses jambes vertigineuses lui permettent d'arborer avec la même facilité, robes longues fleuries, combinaisons, pantalons fluides ou robes courtes asymétriques.

Son look beauté

Regard charbonneux, gloss lumineux, Karine Le Marchand sait mettre son visage fin en valeur sans en faire trop. Admettant sans complexe avoir eu recours à la chirurgie esthétique, elle pratique le sport avec assiduité pour conserver son apparence juvénile. Lorsqu'Anne-Elisabeth Lemoine lui demande comment elle s'imagine dans 10 ans, elle répond dans un éclat de rire et sans hésitation "Liftée !"

Ses engagements sociétaux

En 2019, dans une vidéo postée sur Instagram, Karine Le Marchand s'est engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Personnalités