Brigitte Bardot ne se sent "pas prête à mourir", mais révèle sa tombe

Brigitte Bardot sait exactement où elle souhaite se faire enterrer. Si l'actrice, qui va fêter ses 86 ans, n'est "pas prête à mourir", elle se confie sur sa mort, sans fard, auprès de "Point de Vue".

Brigitte Bardot ne se sent "pas prête à mourir", mais révèle sa tombe
© GINIES/SIPA

[Mis à jour mercredi 2 septembre à 12h37] Brigitte Bardot a tout prévu avant de passer de l'autre côté. L'icône a même déjà une idée précise de son épitaphe, l'inscription funéraire qui se trouve sur la pierre tombale. "Mon nom, ma date de naissance, ma date de mort. Une petite croix en bois. Rien d'autre. Comme je l'ai fait pour mes chiens, mes chats, mes chevaux, mes moutons, que je rejoindrai", a-t-elle assuré à Point de Vue. Désormais établie dans sa propriété de la Madrague sur la Côte d'Azur, aux côtés de son mari Bernard D'Ormale, elle souhait être enterrée dans le jardin de la résidence ensoleillée. Elle souhaite d'ailleurs transformer l'endroit en musée dont les profits seront reversés à sa fondation pour la défense des animaux. Seuls les visiteurs ayant signalé leur entrée pourront alors se rendre sur la future tombe de B.B. 

Brigitte Bardot a trouvé "le lieu" de son "repos éternel"

"J'aime le lieu de mon repos éternel, je l'ai choisi avec conscience, Les formalités ont été effectuées, un endroit précis a été accepté par les autorités", a-t-elle expliqué dans son livre Larmes de combat, aux éditions Plon.

L'amoureuse des animaux ne souhaite pas se faire enterrer dans le caveau familial, situé à Saint-Tropez. Et pour cause... "Je préfère reposer là que dans le cimetière de Saint-Tropez, où une foule de connards risquerait d'abîmer la tombe de mes parents et de mes grands-parents. Je veux qu'on leur foute la paix", avait-elle détaillé au Monde.

Si pour elle "enterrer, ce n'est pas embétonner", B.B se veut rassurante. "Je ne suis pas prête à mourir. Mais quand cela arrivera, je souhaite un retour à la terre, à l'essentiel. Il n'y a rien de plus beau", a déclaré l'ex de Serge Gainsbourg dans Point de Vue.

Brigitte Bardot, mère traumatisée

Baby-doll, héroïne du Mépris et de Et Dieu... Créa la Femme, Brigitte Bardot est également devenue une maman avec l'arrivée de son fils unique Nicolas en 1960, fruit de son amour avec Jacques Charrier, son second époux.

B.B avait accepté de revenir sur sa maternité auprès de Point de Vue... et a décrit cet événement de sa vie comme "un traumatisme". 

"Quand Nicolas est né, en 1960, l'hystérie autour de moi... C'était de la folie. La chambre d'accouchement installée dans ma maison, les photographes derrière les fenêtres, ceux qui se déguisaient en médecin pour me surprendre. Il n'y avait aucune intimité", a déclaré la star de 85 ans. "J'ai associé la naissance de mon fils à ce traumatisme. Et c'est Nicolas qui en a porté les conséquences", a-t-elle affirmé à Point de Vue. 

Si la surmédiatisation de ce bébé non désiré n'a pas aidé, la fibre maternelle de Brigitte Bardot ne s'est pas non plus révélée avec le temps... La relation avec son garçon a continué de se dégrader avec les années.

Une polémique avait d'ailleurs éclaté en 1996 lorsque l'interprète de Bonnie & Clyde avait publié son autobiographie Initiales B.B. Cette dernière avait évoqué les derniers instants de sa grossesse en employant des termes très crus. "C'était comme une tumeur qui s'était nourrie de moi, que j'avais portée dans ma chair tuméfiée, n'attendant que le moment béni où l'on m'en débarrasserait enfin. Le cauchemar arrivé à son paroxysme, il fallait que j'assume à vie l'objet de mon malheur", avait-t-elle alors écrit.

Un dénigrement qui lui a valu un procès de la part son propre enfant.

De son côté, Nicolas Charrier, âgé de 60 ans maintenant, a refait sa vie loin de sa génitrice... et de la France qui l'idolâtre. Il s'est installé en Norvège avec sa femme Anne-Line Bjerkan et leurs deux filles Anna-Camilla, 35 ans, et Théa-Joséphine, 30 ans.

A 85 ans, Brigitte Bardot a confié que si "c'était à refaire", elle referait "exactement la même chose".