Laeticia Hallyday : secrets d'un "mi-ange-mi démon" par son ex-agente

"Laeticia Hallyday, C'est la mise en scène de soi" : c'est ainsi que Laurence Favalelli a décrit son ex-patronne. Quelques mois après avoir quitté son job, l'ancienne agente de la veuve de Johnny nous dépeint l'envers du décor et balance sur les travers de Laeticia Hallyday dans son ouvrage "Laeticia H. Au cœur du clan Hallyday". Elle décrit un personnage manipulateur, obsédé par son image et "en rivalité" avec Laura Smet.

Laeticia Hallyday : secrets d'un "mi-ange-mi démon" par son ex-agente
© Laurence Favalelli, Sébastien Farran et Laeticia Hallyday - P LE FLOCH/SIPA

Son départ avait suscité la curiosité. Le 28 mars, Paris Match nous apprenait que Laeticia Hallyday et son agente artistique Laurence Favalelli avaient décidé de se séparer "d'un commun accord" après six ans de collaboration. Quelques jours plus tard, l'ancienne employée de la veuve du Taulier avait dare-dare mis les choses au point. "Madame Laurence Favalelli a décidé de mettre fin à sa collaboration très récemment avec Madame Laeticia Hallyday en raison des agissements fautifs et répétés de cette dernière", avait déclaré Me Pascal-Pierre Garbarini, avocat de l'ex-agente de Laeticia Hallyday, dans Gala. Celui-ci avait même ajouté que sa cliente avait assez de preuves pour porter plainte pour harcèlement moral.
Finalement, Laurence Favalelli a choisi le tribunal médiatique.
C'est dans son nouvel ouvrage Laeticia H. Au cœur du clan Hallyday, aux éditions Michel Lafon, qu'elle raconte les situations sordides qu'elle a vécues auprès de la veuve du rockeur et son attitude parfois surprenante... L'auteure du livre choc a précisé dans l'Est Républicain : "J'ai eu besoin d'écrire mon histoire, un mélange d'affect privé et professionnel, qui m'a psychologiquement et physiquement éreintée."

Laeticia Hallyday : sa "mise en scène" perpétuelle

Pour Laurence Favalelli, Laeticia Hallyday est une actrice en constante représentation. Son travail "24 heures sur 24" était de s'assurer que le spectacle soit parfaitement exécuté. "Laeticia, c'est la mise en scène de soi, la narration de soi poussée à l'extrême. Rien n'est spontané, c'est de l'autocensure", a-t-elle expliqué. Et d'ajouter au Parisien : "C'est après la mort de Johnny que ça a changé. Elle s'est durcie. Mi-ange mi-démon. Laeticia est un personnage romanesque, complexe, et elle reste un mystère pour moi".

Elle a par exemple raconté la mise en scène de son arrivée à l'église de la Madeleine lors des obsèques de Johnny. Alors que Laeticia Hallyday souhaitait arriver en voiture accompagnée de sa grand-mère et d'une amie, son agente lui a conseillé d'être uniquement avec Jade et Joy dans le véhicule. Celle-ci a détaillé : "C'est moi qui lui ai soufflé de faire comme Jackie Kennedy aux obsèques de son mari (...) Je lui ai dit qu'il fallait qu'elle reste seule avec ses filles, parce que c'est l'image qu'on retiendrait.

Laeticia Hallyday : "Je n'aime pas ma gueule"

L'ex-agente de la veuve de l'idole des jeunes s'est également souvenue, dans l'Est Républicain, de l'un des voyages qu'elles avaient effectué au Vietnam avec Jade et Joy, pour s'occuper de l'association La Bonne Étoile (créée par Laeticia Hallyday et Hélène Darroze afin d'aider les enfants abandonnés ou orphelins). Après une séance photo avec des enfants, celle-ci aurait observé les clichés avant de lâcher : "Je n'aime pas ma gueule." Pour cette raison, elle aurait tout simplement… interdit leur diffusion ! 

Le soir de la mort de Johnny : ce que Laeticia Hallyday a interdit à Mamie Rock

Dans son ouvrage, Laurence Favalelli a raconté avec émotion le moment où elle appris la mort de Johnny : "Mon téléphone portable a sonné. Hélène Darroze. Trois mots. 'C'est fini.' Elle a raccroché". Ni une ni deux, la collaboratrice de Laeticia Hallyday s'est précipitée au domicile de Marne-la-Coquette pour rejoindre la famille endeuillée. "Laeticia est allongée sur le canapé et Hélène, tout contre elle, lui tient les mains. Elle pleure, fort, la poitrine saccadée, répète : 'Ce n'est pas possible.' Face à eux, sur un autre canapé, Françoise, la mère de Laeticia, Jean-François Piège, le chef étoilé, et sa femme Élodie, grands amis des Hallyday, sont assis, médusés.'

Une anecdote surprend tout particulièrement : ce soir-là, Mamie Rock, grand-mère de Laeticia Hallyday, aurait été tout bonnement privée de téléphone. "Je m'avance de quelques pas quand tout à coup Mamie Rock pousse un cri dans mon dos : 'Mais donne-moi mon téléphone !' […] Ils ont pris le téléphone de la grand-mère pour être sûrs qu'elle n'envoie aucun message comme elle le fait toujours, qu'il n'y ait aucune fuite. Johnny Hallyday vient de mourir et la France ne le sait pas, pas encore", lit-on. Une orchestration sans faille, même au plus fort du deuil.

Laeticia Hallyday : jeu d'actrice après la mort de Johnny

Après la mort de Johnny, la veuve du Taulier aurait été (ultra) vigilante quant à son image de veuve éplorée. Pour continuer à faire du shopping sans être photographiée en pleine séance de lèche-vitrine, alors que la France pleurait encore le rockeur, Laeticia Hallyday avait pris l'habitude de faire les boutiques... en ligne. 

L'ex-agente s'est d'ailleurs souvenue que pour l'anniversaire d'Omar Sy, la mère de Jade et Joy lui avait acheté un cadeau de chez Zadig & Voltaire. En sortant de la boutique, elle se serait exclamée : "Je ne veux pas qu'on me prenne en photo avec"... avant de refiler rapidement le précieux paquet à son agente. "Sur le trottoir, j'en reste bouche bée", a raconté Laurence Favalelli.

Laeticia Hallyday : les dessous de la bataille de l'héritage

Le comportement de la veuve du Taulier envers Laura Smet et David Hallyday n'a également pas plu à son ex-collaboratrice, qui s'est remémorée un dîner entre amis au cours duquel Laeticia Hallyday avait lâché, à propos des enfants aînés de Johnny : "Ils ont raison d'être inquiets, ils n'auront rien." À l'époque, la bataille de l'héritage n'était pas encore lancée.

"Je ne comprenais même pas ce qu'elle voulait dire. Je voyais bien que Laeticia était en rivalité avec Laura, j'entendais ses piques contre elle, j'ai vu Laura et David repartir de Marnes-la-Coquette sans pouvoir voir leur père avant sa mort, mais je n'aurais jamais imaginé un truc pareil", a commenté Laurence Favalelli.
Et de préciser : "Laeticia ne voulait pas en démordre. On a été plusieurs à lui dire de négocier, y compris Sébastien Farran, mais on s'est tous cassé les dents".

Laeticia Hallyday : secrets d'un "mi-ange-mi démon" par son ex-agente
Laeticia Hallyday : secrets d'un "mi-ange-mi démon" par son ex-agente

Son départ avait suscité la curiosité. Le 28 mars, Paris Match nous apprenait que Laeticia Hallyday et son agente artistique Laurence Favalelli avaient décidé de se séparer "d'un commun accord " après six ans de collaboration. Quelques jours...