Jacques Chirac a 85 ans : sa vie en 85 photos

Jacques Chirac fête ses 85 ans mercredi 29 novembre 2017. Du poupon corrézien au retraité de l'Elysée, retour sur le parcours hors du commun de ce politicien et homme d'Etat.

Fustigeant toujours l'enfermement idéologique, Jacques Chirac aura fait évoluer sa pensée tout au long de sa carrière. Communiste dans les années 1950, il fuit, comme il l'avouera plus tard, "le sectarisme" du PC et devient un fervent militaire, partisan de l'Algérie française, au début des années 1960. Gaulliste et eurosceptique dans les années 1970, il adopte le modèle ultra libéral du couple Reagan-Thatcher dans les années 1980 avant de devenir un ardent défenseur de la cohésion sociale dans les années 1990. Alors qu'il a relancé les essais nucléaires en 1995, d'aucuns admireront, à la fin de son règne, un chef d'Etat préoccupé par le changement climatique. Enfin, défenseur de la taxe Tobin et inventeur d'une taxe sur les billets d'avions, il prendra dans les années 2000 un virage qualifié de "tiers-mondiste" par ses adversaires. Pragmatisme ou opportunisme ? Ouverture d'esprit ou manque de conviction ? Le mystère Chirac aura en tout cas occupé la scène politique française jusqu'à aujourd'hui.

Liste des mandats (par année d'élection)
Dates Mandats
Source : L'Internaute Magazine
1965-1977 Membre du conseil municipal de Sainte-Féréole (Corrèze)
1967-1995 Député de Corrèze (laissant sa place à 4 reprises à son suppléant)
1967-1968 Secrétaire d'État chargé de l'Emploi
1968-1971 Secrétaire d'État à l'Économie et aux Finances
1968-1970 Membre du Conseil général de la Corrèze
1970-1979 Président du Conseil général de la Corrèze
1971-1972 Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement
1973-1974 Ministre de l'Agriculture
1974 (mars-mai) Ministre de l'Intérieur
1974-1976 Premier ministre
1977-1995 Maire de Paris
1979-1982 Membre du conseil général de la Corrèze
1979-1980 Député européen
1986-1988 Premier ministre
1995-2007 Président de la République