Iris Mittenaere pour Morgan : entretien avec une Miss qui a du style

C'est dans le plus grand des secrets que nous sommes allées à la rencontre de la Miss France et Miss Univers 2016 Iris Mittenaere au cœur de l'appartement Morgan. Depuis plusieurs mois, la belle collabore avec la marque de prêt-à-porter et se fait l'ambassadrice des nouvelles collections aujourd'hui dévoilées. Interview 99% mode... et 1% Miss ?

Iris Mittenaere pour Morgan : entretien avec une Miss qui a du style

1m72, des talons de 12cm, une combinaison blanche virginale... La première vision que l'on a d'Iris Mittenaere est à couper le souffle. Il faut dire qu'elle est la seule Française a avoir remporté le titre de Miss Univers au 21ème siècle. Sa beauté est indéniable, mais Morgan a aussi été intéressé par son sens du style affûté. Une histoire d'amour, mais surtout de mode qui se déclinera donc sur plusieurs saisons. Pour la jolie fille du Nord et la marque culte de prêt-à-porter, cela semblait logique. L'ambassadrice de charme nous a raconté son rapport à Morgan et à la mode dans une interview en toute franchise. 

Le Journal des Femmes : La collaboration avec Morgan... une évidence ? 

Iris Mittenaere : La marque m'a approchée et j'ai tout de suite eu envie de le faire. C'était juste à ma sortie de Miss Univers, car oui, cela fait longtemps qu'on a commencé cette collaboration, et ça m'a semblé évident. J'adore la mode et j'apprécie cette marque depuis mon enfance, on va donc dire que c'était un heureux hasard. Et puis à vrai dire, je trouve que je représente bien Morgan et que la marque me correspond, c'est gagnant-gagnant !

Vous parlez de votre enfance, une pièce Morgan vous a particulièrement marqué à cette époque ? 

Quand j'étais enfant, c'est ma maman qui portait surtout la marque et j'enviais régulièrement ses tenues. Moi, c'est à l'adolescence que j'ai eu ma première pièce coup de cœur Morgan : une petite robe noire assez moulante avec de la dentelle qui était parfaite pour mes soirées entre copines.... et les premières avec des copains ! 

Le fait que la marque soit accessible au plus grand nombre et à tous les âges, c'était important pour vous ? 

Oui, j'aime cet équilibre qui fait que je peux aujourd'hui représenter des marques luxueuses de bijoux et une marque comme Morgan, plus accessible, qui conviendra aux envies de mes copines étudiantes. Ce que j'adore dans cette collaboration, c'est de me dire que les gens qui me suivent notamment sur les réseaux sociaux vont pouvoir aller acheter des pièces tendance qu'ils n'auraient pas forcément repérées en boutique. Il est plus facile de s'identifier à Morgan qu'à un dressing créateur.

© Pauline Arnal

Justement, vous avez déjà repéré une pièce à mettre en avant sur Instagram ? 

Cette combinaison blanche que je porte est parfaite pour une photo ! Elle marche aussi bien avec des baskets qu'avec des talons.

Plus généralement si on aborde la question de la mode, qui est votre icône ou référence absolue ? 

Victoria Beckham. Au delà d'être une icône mode, elle est devenue une créatrice de talent qui porte désormais ses propres pièces. Je trouve ça magique de pouvoir créer une marque qui te ressemble à 100% et c'est ce qu'elle a réussi à faire. 

Créer une marque, ça pourrait être un objectif ? 

Oui, ça pourrait. J'ai justement considéré cette association avec Morgan comme une première expérience. J'ai participé en partie au processus créatif sur les collections de printemps et cela va continuer sur les saisons prochaines. Par exemple, j'ai pris la décision d'allonger certains pantalons (ndlr : on comprend vite pourquoi lorsqu'on la voit) ou de mettre des bandes élastiques sur certaines combinaisons pour qu'elles s'adaptent à toutes les silhouettes. 

Un dernier coup de tête shopping ?

Quand vous me dites shopping, j'ai surtout un maillot de bain Fendi en tête que j'ai repéré sur Instagram mais que je n'arrive à trouver nulle part. C'est mon obsession du moment (rires) ! Sinon de manière générale je suis plutôt quelqu'un de raisonnable même si je craque de temps en temps pour un sac. Mais bon, ce genre de pièce se garde toute une vie, non ? 

Votre dressing est donc peu rempli ?

J'avoue qu'il est quand même assez conséquent. Ma garde-robe, c'est surtout des pièces de prêt-à-porter accessibles et des accessoires plus luxe. Le problème, c'est que j'ai du mal à me séparer de mes vêtements. Comme c'est difficile pour moi de porter plusieurs fois les mêmes tenues -et c'était pire pendant Miss France- voilà le résultat ! 

Pas de faux-pas autorisé quand on est Miss France et Miss Univers ? Il est impossible de sortir de chez soi en pyjama ? 

J'adore être en jogging, c'est ce que je porte quand je suis chez moi, mais c'est vrai qu'il faut faire plus attention à l'extérieur. La dernière fois j'étais en chaussons dans la rue et quelqu'un m'a reconnu (rires)... Je pense que c'est important de rester humaine aussi ! Il y a des jours où, comme tout le monde, je n'ai pas envie de m'habiller et de me coiffer.

Votre rapport à la mode a changé depuis le concours Miss Univers ? 

Oui, oui, oui ! J'étais étudiante en chirurgie dentaire, en tunique pantalon tous les jours. Je ne savais pas du tout m'habiller pour être "à la mode". Au début de Miss France, je n'achetais que des robes car j'étais incapable d'assortir un haut et un bas donc je me disais que je prenais moins de risque de cette façon ! Après 3 ans d'expérience et en ayant eu la chance de participer à plein de défilés, je pense que mon style s'est affirmé. Enfin je l'espère. 

Le fashion faux-pas ultime, selon vous ? 

Je me méfie des fashion faux-pas. Il y a trois ans je vous aurais dit : "surtout pas de chaussettes dans les sandales" et, en fait, c'est devenu le truc tendance par excellence. Je répondrai donc : prends des risques, car le fashion faux-pas d'aujourd'hui deviendra le it de demain.

Iris Mittenaere pour Morgan : entretien avec une Miss qui a du style
Iris Mittenaere pour Morgan : entretien avec une Miss qui a du style

1m72, des talons de 12cm, une combinaison blanche virginale... La première vision que l'on a d'Iris Mittenaere est à couper le souffle. Il faut dire qu'elle est la seule Française a avoir remporté le titre de Miss Univers au 21ème...