Next in Fashion sur Netflix va-t-elle nous réconcilier avec les émissions mode ?

Next in Fashion : trois mots pour un programme ambitieux. Avec Alexa Chung et Tan France, Netflix nous offre pour la première fois une émission dédiée à la mode qui mêle compétition, humour et glamour avec un parterre de stars du milieu. Arrêt sur images.

Next in Fashion sur Netflix va-t-elle nous réconcilier avec les émissions mode ?
© Netflix

Quelques uns des "meilleurs designers du monde" mis en compétition pour remporter 250 000 dollars et une place sur le site de luxe Net à Porter, voila le pitch alléchant de Next in Fashion. Netflix met un premier pied sur le périlleux catwalk de la mode avec cette télé-réalité aux protagonistes des plus huppés. Aux manettes d'abord, la it-girl British absolue Alexa Chung et Tan France, une des stars de l'émission Queer Eye, autre succès de la plateforme. Le duo chic mais loin d'être snob est accompagné chaque émission par des invités de renom en charge de juger les épreuves, comme la responsable des partenariats mode d'Instagram Eva Chen et les créateurs Tommy Hilfiger ou Prabal Gurung. Les candidats ne sont pas en reste niveau prestige, puisque certains d'entre-eux peuvent se vanter d'avoir habillé Beyoncé ou d'avoir travaillé avec Stella McCartney. De quoi apporter une bonne dose de fashion credibility

Du côté des défis, Next in Fashion promet aussi du grand spectacle sur Netflix. Les 18 candidats ont été choisis pour leurs sensibilités aussi différentes qu'affirmées pour des mélanges explosifs. Tout au long des dix épisodes, ils devront réaliser en binôme une robe tapis rouge, revisiter le vestiaire sport, la lingerie ou le denim sous les yeux des experts en la matière. Seuls les plus techniques et les plus inspirés parviendront jusqu'au défi final : réaliser une collection en un temps record. 

Depuis Projet Fashion sur D8, la France n'avais pas vu la mode sur ses écrans. Et pour cause, l'échec de ce dernier programme diffusé en 2015 confirmait la difficulté de créer de l'attrait autour de l'industrie du rêve. Sujet trop élitiste et excluant pour toucher le plus grand nombre d'un côté, plateforme trop grand public pour gagner l'approbation du milieu de l'autre, les enjeux prennent en étaux ce mariage impossible. Résultat, de la mode à la télé seules subsistent les émissions de relooking de Cristina Cordula. Avec un son ton frais et surtout pas sérieux et ses parrains hautement glamours Next in Fashion parviendra-t-elle à créer l'effet "wahou" ? La suite au prochain épisode. 

"Next in Fashion" sur Netflix, disponible dès à présent en streaming