Publi-information

Un été rétro chic avec Uniqlo et Inès de La Fressange

Pour sa nouvelle collaboration avec la marque japonaise, Inès de La Fressange s'est inspirée des années 1920, notamment des jeux Olympiques de Paris en 1924. La douceur du Sud et la fluidité des coupes des années folles ont également nourri cette collection irrésistiblement féminine.

Un été rétro chic avec Uniqlo et Inès de La Fressange
© UNIQLO

Depuis plusieurs années maintenant, Inès de La Fressange imagine des collections en collaboration avec Uniqlo. Celle qui incarne plus que jamais le chic à la française crée saison après saison des coupes et silhouettes féminines et inlassablement élégantes.
Pour le printemps-été 2020, la créatrice a cette fois puisé son inspiration dans une période qui lui correspond parfaitement : les années 1920, et plus particulièrement les Olympiades de Paris en 1924. Une époque où les femmes ont pu exprimer leur liberté avec des coupes plus amples, troquant leurs corsets pour des chinos et des robes longues.
La tonalité sportive est présente à travers des matières confortables, des blousons et des pantalons en jersey. Le tout sans perdre une once de style. Les vestes ont beau avoir une allure boyish, elles livrent une sensualité imparable grâce à leurs tons pastel et à la souplesse de leurs tissus.

© Uniqlo

Des années 1920 au sud de la France

Par ailleurs, la collection regorge d'allusions à un autre élément essentiel dans la vie d'Inès de La Fressange : le sud de la France, ses couleurs et sa luminosité qui ont tant inspiré les peintres impressionnistes, ses mélodies, ses parfums…

Amoureuse de la ville d'Arles – où a eu lieu le shooting de cette campagne –, elle s'est amusée à réinventer le style des " Gardians ", ces cow-boys à la française du début du XXe siècle qui s'occupaient des troupeaux de taureaux.

La créatrice en a tiré des pièces masculines, noires et blanches, comme de longues chemises ou des pantalons souples.

Dans cette collection, Ines de La Fressange a transposé l'esthétique sportive et élégante de 1924 dans les rues chaudes d'Arles, en conservant une cohérence de style. Ce croisement des inspirations lui permet d'exprimer toute sa créativité et ses goûts personnels, tout en respectant l'ADN d'Uniqlo.

Robes légères et accents rétro

La féminité, toujours au rendez-vous, se révèle aussi au travers de robes légères aux motifs floraux ou à pois, et de jupes plissées qui ne craignent ni le voyage ni l'aventure.

Disponibles dès le 23 janvier, les 54 pièces de cette collection aux accents rétro et à la saveur provençale sont à l'image de sa créatrice : intemporelles et multifacettes.