Ralph Lauren, le roi du polo

Avec plus de 50 ans de carrière au compteur, Ralph Lauren est l'archétype du self-made man à l'américaine. Des cravates aux polos, il s'est bâti un véritable empire qui vaut aujourd'hui 7,1 milliards de dollars. Itinéraire.

Ralph Lauren, le roi du polo
© Taamallah Mehdi/ABACA

C'est à New York le 14 octobre 1939, quelques semaines après le début de la Seconde Guerre Mondiale, que naît Ralph Rueben Lifshitz. Celui qui deviendra à l'adolescence Ralph Lauren grandit au sein d'une famille juive biélorusse dans le Bronx et s'inscrit, après le lycée, à des cours du soir en commerce. Après deux ans passés à l'armée, il devient vendeur chez Brooks Brothers avant de rejoindre le fabricant de cravates Beau Brummel. Ce qui l'inspire puisqu'en 1967, il décide de lancer sa propre ligne de cravates nommée Polo.

Leur particularité : ses modèles rayés sont plus larges que ceux que l'on trouve d'habitude en magasins, et confectionnés à la main à partir de tissus haut de gamme. Pour plancher sur Polo, Ralph Lauren loue un minuscule bureau au sein de l'Empire State Building et s'occupe de tout, y compris de la livraison de ses créations aux magasins, qui de Paul Stuart à Neiman Marcus en passant par Bloomingdale's raffolent. Ce qui plaît ? Qu'il s'inspire autant de l'allure des gentlemen anglais que du glamour du vieil Hollywood. Un style qu'il développe avec ses collections de vêtements pour homme dès 1968. Le succès est au rendez-vous puisque deux ans plus tard, Polo by Ralph Lauren s'offre une boutique au sein du grand magasin new-yorkais Bloomingdale's.

Cavalier à succès 

Dans la foulée, Ralph Lauren lance sa première collection féminine en 1971. Une ligne de chemises dont les poignets arborent le poney Polo, le fameux joueur, emblème de la marque. En parlant de polo, Ralph Lauren s'apprête d'ailleurs à imaginer la pièce qui fera son succès. En 1972, le polo, surmonté d'un joueur de polo (évidemment), arrive en magasin. Décliné dans des dizaines de coloris, il habille rapidement toute l'élite de la côte Est, en quête d'un look chic et sporty. Véritable monument de la culture mode américaine, le polo Ralph Lauren a intégré en 2017 la collection permanente du MoMA (Museum of Modern Art) à New York.

ralph-lauren

Retour en 1972. Ralph Lauren consacre une collection complète à la mode féminine. Des tailleurs, des pièces classiques mais faciles à porter qui sont encore la signature du créateur aujourd'hui. A ce sujet, il confie : "Lorsque j'ai commencé à faire des vêtements pour hommes, les femmes ne cessaient de me demander de faire la même chose pour elles. Je pense avoir répondu à leurs attentes".

Sa renommée internationale, Ralph Lauren la doit aussi au cinéma. En 1974, il est choisi pour habiller les personnages masculins du film Gatsby le magnifique. Trois ans plus tard, il réitère l'expérience pour Annie Hall, imaginant les costumes de Woody Allen et de Diane Keaton. La notoriété de Ralph Lauren ne va plus jamais s'arrêter de croître.

Créateur et homme d'affaires prolifique

Ralph Lauren a vite saisi qu'en multipliant les lignes et les créations, il ne faisait qu'étendre son royaume. Onze ans après avoir vendu ses premières cravates, le businessman crée son parfum nommé Polo for Men. En 1979, il décide de célébrer le style cowboy avec une ligne de prêt-à-porter qui fait la part belle au denim, nommée Polo Western. Quatre ans plus tard, c'est sur des collections maison que s'appose le label Ralph Lauren : du linge de lit et de bain, des coussins, des meubles… En 1995, le créateur se met à la peinture et propose à ses clients de faire leur choix parmi 500 coloris ! Des jeans, des vêtements pour enfant, des collections haut de gamme avec Purple Label... Le créateur ne laisse aucune occasion passer et son entreprise entre en bourse en 1997. Et il ne s'arrête pas là : en 1999, Ralph Lauren se lance dans la restauration avec son premier restaurant, le RL, inauguré à Chicago, situé juste à côté de son plus grand magasin du monde. Depuis, le Ralph's a ouvert à Paris et le Polo Bar à New York.

ralph-lauren-lady-di-1996

Celui qui est considéré par Forbes comme le créateur américain le plus riche du monde (sa fortune est estimée à 7,1 milliards de dollars) a quitté son rôle de président directeur général de Ralph Lauren en 2015. Il conserve tout de même son titre de directeur artistique. Pour fêter ses 50 ans de carrière en 2018, un défilé spectaculaire a été organisé à Central Park avec 600 invités parmi lesquelles Hillary Clinton, Bruce Springsteen et Oprah Winfrey. Une carrière qui a été récompensée par le CFDA (Council of Fashion Designers of America) en 1991, distinction remise par l'actrice Audrey Hepburn. En 2010, Ralph Lauren a également reçu la Légion d'honneur. Autre forme de reconnaissance moins institutionnelle, en 2006, Ralph Lauren est devenu le partenaire officiel du tournoi de Wimbledon, puis a habillé les équipes olympiques et paralympiques américaines en 2008 et 2018. Des cravates aux JO, il n'y a qu'un pas.