Comment s'approprier le style années 1930 ? Mode et icônes

Après une décennie de fête et d'émancipation des corps, la morosité s'installe dans les vestiaires suite au krach boursier de 1929. Zoom sur le style des années 1930.

Comment s'approprier le style années 1930 ? Mode et icônes
© Avalon/ABACA

Après le krach boursier de 1929, on oublie la frivolité des années 20 pour effectuer un retour au classicisme et au conservatisme d'avant-guerre. Et le secteur de la mode est inévitablement touché, avec de nombreuses faillites et des pénuries de textiles qui mettent l'industrie à rude épreuve. Exit les robes à franges ou à paillettes symboles de l'émancipation féminine, place aux tailleurs stricts garants de l'ordre moral et de la rigueur de l'époque.

gabrielle-chanel-1934
Gabrielle Chanel en 1934 © Associated Press/AP/Sipa

Comment les femmes étaient-elles habillées dans les années 30 ?

Cette période marque la naissance du mythe de la Parisienne. Cette femme haute couture, mère de famille dévouée qui contraste avec la femme indépendante des Années folles est célébrée par les photographes comme Man Ray et dans les magazines tels que Harper's Bazaar et Vogue. De jour, elle porte une veste de tailleur aux épaules souvent rembourrées et des robes du soir pour aller dîner. Selon ses activités de loisirs, puisque c'est l'apparition des congés payés en 1936, elle adapte sa tenue en fonction du niveau de confort désiré - le pyjama de plage Chanel fait son apparition, mais les robes droites et cintrées à la taille ou drapées dans le dos restent très tendance.

En 1931, Elsa Schiaparelli réalise une jupe-culotte pour la joueuse de tennis Lilí Álvarez pour le tournoi de Roland Garros. Une conception très controversée à l'époque, mais qui sera beaucoup imitée. En parallèle, les tenniswomen démocratisent également le short.

schiaparelli-annees-30
La jupe-culotte d'Elsa Schiaparelli © MARY EVANS/SIPA (publiée le 29/04/2022)

On voit aussi des pantalons palazzo très larges portés avec des gilets et des vestes cintrées. Si les matières s'assouplissent avec l'utilisation du jersey notamment par Elsa Schiaparelli, au grand désespoir des féministes le corset effectue un comeback sous la forme de gaine pour assurer un ventre plat. La créatrice Madeleine Vionnet introduit, elle, la coupe en biais dans les robes.

À la fin des années 1930, le nylon est commercialisé et deviendra l'une des matières les plus demandées de la décennie d'après.

Côté accessoires, on porte le chapeau sur le côté du crâne sur une chevelure toujours ondulée et crantée. C'est le boom des premières teintures de cheveux qui sont popularisées par les stars de cinéma à l'instar de l'androgyne Marlène Dietrich. Car si le vestiaire des Européennes se pare de sobriété, Hollywood vit son âge d'or. Des looks masculins de Katharine Hepburn, aux robes de satin, plumes et cols de renard de Jean Harlow en passant par le chic de Mae West et Greta Garbo, chaque femme se retrouve dans ces actrices, nouvelles icônes de style.

Une robe ne jersey signée Lacoste © Lacoste

Comment s'habiller aujourd'hui comme dans les années 30 ?

Si l'on désire adopter le style des années 30, il faut d'abord déterminer  le type de femme que l'on désire incarner. La Parisienne originelle avec son tailleur couture, l'androgyne Katharine Hepburn, ses pantalons palazzo à pinces et son style chic et décontracté, ou une icône glamour d'Hollywood en robe du soir. S'il est aisé de copier ces styles avec les marques de prêt-à-porter d'aujourd'hui, on peut piocher des pièces athleisure chez Lacoste ou une robe en jersey dans de nombreuses enseignes. Si c'est pour se marier que l'on souhaite épouser le style années 30, on s'inspire de la robe bleue et drapée de Wallis Simpson pour ses noces avec le duc de Windsor. Un modèle en crêpe de soie, à la fois sobre et fluide qui fut l'un des plus copiés de l'époque et dont on peut retrouver l'influence chez certains créateurs de robes de mariées comme Victoire Vermeulen.

Comment se déguiser pour une soirée années 30 ?

Col façon renard, robe de soirée en soie ou alors pantalon taille haute et large associé à une chemise ou à un haut en jersey… Pour imiter le look des stars des années 30, on pioche dans son propre dressing ou celui de nos grands-parents. Côté maquillage, si le teint et les yeux doivent être le plus naturels possible, on met l'accent sur les sourcils qui étaient épilés en demi-cercle à l'époque. Pour la coiffure, on se crée des vagues, des crans rétro ou un chignon bas associé à un headband.

Comment porter