Comment adopter le style années 1920 ? Tenues, robes, icônes

Un siècle après leur heure de gloire, les Années folles ne cessent de fasciner par leurs plumes, leurs franges, les motifs Art Déco… Décryptage du style extatique des années 20.

Comment adopter le style années 1920 ? Tenues, robes, icônes
© SIPA

Après les restrictions de la première guerre mondiale, le monde est à la fête et a soif faste autant que de liberté. Glamour et moderne, le style vestimentaire des années 1920 respire les paillettes et l'opulence, mais participe aussi à l'émancipation des corps. Les tailles sont moins marquées et basses, les robes plus courtes, plus larges, plus fluides et très sensuelles. On porte beaucoup de bijoux, des perles, faisant écho aux franges des robes qui bougent en même temps que l'on danse le charleston. Côté chaussures, on préfère les petits talons épais et les salomés, plus confortables pour bouger toute la nuit.

© Retrostage

A quoi ressemblait la mode des années 20 ?

Paris attire alors beaucoup d'artistes en tout genre qui vont nourrir l'inspiration de nombreux designers. Plus des deux tiers des Françaises s'habillent sur-mesure, les maisons de couture sont ultra rentables. Véritable âge d'or de la création, cette décennie voit des créateurs stars se détacher comme une certaine Gabrielle Chanel, Jean Patou, Rochas, Madeleine Vionnet ou encore Paul Poiret. Si ces deux derniers créent des looks glamour et festifs aux multiples drapés destinés aux soirées façon Gatsby le Magnifique, d'autres prônent une mode plus androgyne.

Pour la première fois, les vêtements de travail sont détournés, le sportswear et le casual wear naissent puisque les sports et loisirs très en vogue imposent des tenues confortables…Coco Chanel fait ainsi entrer le blazer, le pantalon, la cravate et la jupe-culotte dans le vestiaire féminin.

A cette époque, les femmes obtiennent le droit de vote en Grande-Bretagne, et de par le monde, la coupe à la garçonne est très demandée pour copier les flappers, ces femmes garçonnes des Etats-Unis. L'actrice Marlène Dietrich se fait l'ambassadrice de l'allure androgyne et boyish, osant le costume d'homme. La minceur est alors célébrée, le bronzage autorisé.

Josephine Baker en 1928 © Avalon/Abaca

Comment s'habiller aujourd'hui comme dans les années 1920 ?

Plus qu'un total look, on cherche davantage à distiller quelques éléments du style des années 1920 dans une tenue actuelle. De cette manière, il peut convenir à toutes les morphologies, que l'on soit grande, ronde, petite ou mince. Si l'on veut copier le sportwear des années 1920, rien de plus simple. On pioche dans sa garde-robe des vêtements à l'allure rétro comme une jupe de tennis plissée et un pull large col V. Pour le jour, on opte sinon pour une robe chemise, pièce phare de la garde-robe années 20, à choisir dans des couleurs vives et au-dessus du genou.

On peut aussi rendre hommage à la petite robe noire de Chanel, devenue un classique de l'époque, glorifiant la plus sombre des nuances qui était jusqu'alors réservée aux enterrements. Pour se concocter un look années 20, on s'offre un long manteau à col peignoir et en (fausse !) fourrure, pièce maîtresse de la silhouette Années folles. Côté accessoires, on opte pour des headbands et des sautoirs, hautement désirables à l'époque. Si l'on a une tête à chapeau, on peut oser le chapeau cloche qui sublimera une coupe à la garçonne. Autant de pièces parfaites pour se rendre à un mariage rétro inspiré du style années 20.

Une image de la série "Peaky Blinders" diffusée sur Netflix © Netflix

Comment se déguiser pour une soirée année 20 ?

Comment ne pas penser aux costumes de gangsters de la série Peaky Blinders, exemples du style années 20 pour homme, ou aux robes charleston de Joséphine Baker pour une soirée déguisée ou un mariage au thème années folles ?

On se dirige vers les fripes pour dénicher un chapeau, un sautoir ou un sac vintage. Pour imiter les femmes de l'époque, on enfile une robe courte et droite brodée de strass, paillettes ou de plumes, ainsi que de gants montants jusqu'au coude. Et pour l'attitude, on se munit de l'ultime porte-cigarette. On peut aussi jouer aux androgynes avec un costume croisé de gangster ou un smoking porté avec un sautoir. Côté maquillage, on se concocte un teint parfait et un smoky eye profond. La bouche, elle, devra être rouge et en cœur. Pour la coiffure, on ramasse ses cheveux en chignon cranté et on y associe un ruban ou un headband à porter sur le front.

Comment porter