Tuto : 12 étapes pour coudre son masque en tissu

Les pros du do it yourself, c'est à vous ! Voici les 12 étapes à respecter pour confectionner un masque en tissu qui suit les recommandations de l'AFNOR.

Tuto : 12 étapes pour coudre son masque en tissu

Parmi les gestes barrières pour lutter contre la propagation du coronavirus : le port du masque obligatoire. Un accessoire qui doit, pour être efficace, couvrir le nez et la bouche en même temps. Devenu indispensable à chaque sortie, et ce dès l’âge de 6 ans, il doit être changé toutes les 4 heures. Ce qui a un coût, quand il s’agit d’un masque chirurgical, ce modèle jetable qui s’achète en pharmacie et dans les grandes surfaces. Alternative économique et plus écologique, le masque en tissu a de plus en plus d’adeptes. Ce masque de protection lavable est disponible dans de nombreux commerces. Il est aussi possible de confectionner chez soi un masque en tissu réutilisable. Pour y parvenir, il s’agit de respecter à la lettre les recommandations du masque AFNOR et de suivre les 12 étapes de ce tuto simplissime. A vos aiguilles.


Comment coudre un masque de protection à la machine (ou sans) ?

Si vous êtes équipés, vous pouvez également coudre un masque de protection. Découvrez toutes les étapes réalisées avec la couturière et modéliste Clotilde J. D. Faure

Matériel nécessaire pour le masque de protection

  • Du tissus type coton tissé assez serré et en bon état (plus de détails sur le document de l'AFNOR)
  • De l'élastique (si vous n'avez pas d'élastiques les remplacer pas des rubans ou des biais plus longs)
  • Une règle
  • Un fer à repasser
  • Une machine à coudre

1. Préparez les éléments

Pour un patron en papier d'un format 20x20 cm (les mesures comprennent déjà les valeurs de couture)

  • Repassez votre tissu (lavé au préalable).
  • Découpez le carré de coton 20x20 cm 3 fois avec votre patron.
  • Découpez deux élastiques d'une longueur comprise entre 25 et 30 cm.
tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-materiel-necessaire
© Clotilde J. D. Faure

2. Disposez vos trois morceaux de tissus les uns sur les autres et épinglez le tout

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape
© Clotilde J. D. Faure

3. Piquez

  • Le bas du tissu de part et d'autre.
  • Le haut du tissu, en faisant attention de laisser un espace non cousu (de préférence au centre) pour retourner le travail plus tard. 
  • Attention à bien faire des points d'arrêt à chaque couture.
tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape-piquer
© Clotilde J. D. Faure

4. Insérez les élastiques

Entre la première et la deuxième couche de tissu, en les positionnant bien contre la couture.

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape-elastique
© Clotilde J. D. Faure

5. Épinglez les élastiques

Un peu loin du bord et perpendiculairement, pour ne pas gêner le pied lorsque vous piquerez à la machine.

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape-elastique-epingle
© Clotilde J. D. Faure

6. Piquez

À 1 cm le bord du tissu, en prenant bien soin de faire de bons points d'arrêt au niveau des élastiques.

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape-elastique-epingle-couture
© Clotilde J. D. Faure

7. Retournez le travail

Par l'espace non cousu, puis repassez bien. 

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape-elastique-epingle-couture-retourner
© Clotilde J. D. Faure

8. Piquez à nouveau

Contre le bord du tissu, pour refermer l'ouverture qui a servi à retourner le travail.

© Clotilde J. D. Faure

9. Pliez le travail en deux

Marquez-le au fer, pour avoir un repère visuel du centre du masque. Si vous disposez d'un stylo frixion, vous pouvez marquer le centre pour vous aider.

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape-pliez
© Clotilde J. D. Faure

10. Pliez en accordéon

Préformez au fer à repasser un système de "plis accordéons" qui viennent se positionner le long du centre du masque (ligne marquée au fer, ou au stylo). N'ayez pas peur de le rater, ce n'est pas une question de millimètres.

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape-plis-accordeon
© Clotilde J. D. Faure

11. Piquez le tissu

Pour maintenir les plis en place.

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-plis-accordeon
© Clotilde J. D. Faure

12. Coupez les fils

tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-etape-final
© Clotilde J. D. Faure

Le masque est prêt ! Rappel : ne jamais le toucher que ce soit l'intérieur ou l'extérieur une fois positionné. Il doit être manipulé par ses élastiques uniquement. Il doit impérativement couvrir la bouche et le nez.

masque-visage-position-tuto

© Clotilde J. D. Faure

Comment fabriquer un masque de protection sans machine à coudre ?

Parmi les tutos de confection de masque en confinement, celui qui se présente comme le plus accessible à tous est le masque de protection sans machine à coudre. Parce que tout le monde n'est pas équipé pour réaliser un masque à coutures, le professeur Garin, ancien Médecin du Service de Santé des Armées et expert en risque biologique et infectieux, a livré en vidéo des explications très simples pour réaliser un masque de protection anti-virus en papier facilement. 

Comment faire un masque bandana ?

Pour faire un masque sans machine à coudre, une autre option est de réaliser un masque en tissu grâce à un pliage et une paire d'élastiques. Si le masque peut se faire avec n'importe quel foulard, il est important de savoir qu'il ne sera utile que quelques heures et doit être lavé à haute température après chaque usage. La technique du masque bandana est devenue virale sur les réseaux sociaux grâce à sa simplicité d’exécution.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Valentina (@bilintinamakeup) le

Comment faire un masque en crochet ?

Si vos doigts sont agiles et vos compétences en couture assez poussées, vous pouvez faire un masque en crochet. Pour une protection optimale, le coton est recommandé par l'AFNOR, mais l'inclusion à l'arrière de panneaux de tissu permettra d'ajouter les couches nécessaires à son efficacité. Pour ce faire, vous pouvez coudre une poche de coton à l'arrière ce qui permettra de renforcer le masque tout en garantissant qu'il soit respirable. Gardez en tête que ces couches doivent couvrir bouche et nez.