Couvade des pères : comment expliquer ce phénomène ?

Pendant la grossesse de leur compagne, certains futurs papas font ce qu'on appelle une couvade. Ce que c'est, comment cela se manifeste, ce qu'il faut faire quand cela se produit… Nathalie Lancelin-Huin, psychologue spécialisée en périnatalité, nous aide à y voir plus clair.

Couvade des pères : comment expliquer ce phénomène ?
© 123RF / Shao-Chun Wang

Quand on parle de couvade chez les hommes, une image nous vient souvent en tête : un homme qui voit son ventre s'arrondir en même temps que celui de la future maman, et qui souffre, lui aussi, de nausées matinales. Pourtant, la couvade, c'est bien plus que ça. Pour que les futurs parents comprennent mieux ce qui se passe dans la tête du papa en devenir, Nathalie Lancelin-Huin, psychologue spécialisée en périnatalité et auteure du livre Enceinte, voyage au cœur des émotions (éditions Horay), nous apporte son éclairage.

Qu'est-ce qu'une couvade ?

Pendant la grossesse de leur compagne, certains futurs papas font une couvade. C'est-à-dire qu'ils présentent certains symptômes de grossesse, proches ou assimilés à ceux de la femme enceinte. "On a souvent souligné les signes physiques, comme la prise de poids, ce qui nous a fait interpréter que l'homme pouvait se sentir enceinte ,et donc qu'il prenait des kilos tout comme sa femme. On a donné plusieurs explications à cela, comme le fait qu'il pouvait se sentir frustré de ne pas porter l'enfant, ou que c'était sa façon de soutenir sa femme… A mon avis, ce n'est pas juste", explique Nathalie Lancelin-Huin. Pour la psychologue, il ne faut pas assimiler ces symptômes à ceux de la grossesse, mais les voir comme étant propres à l'homme. "Il y a un processus parental, pour un père comme pour une mère, mais il n'y a pas la même expérience de la grossesse pour parvenir à la parentalité. Un homme vit la grossesse par procuration, parce qu'il ne porte pas l'enfant, et une femme la vit charnellement, dans son corps, parce qu'elle porte la vie. Cela ne veut pas dire que le futur père vit moins de choses qu'elle, mais simplement qu'ils ont une expérience différente. Sa compagne ne peut pas poser son ventre ne serait-ce que cinq minutes, tandis que lui peut choisir d'entrer dans cette expérience, ou non", explique-t-elle. Ces symptômes que l'on voit apparaître chez un homme qui fait une couvade, ce sont donc simplement l'expression de sa sensibilité, des émotions qu'il ressent à l'idée de devenir papa. "Pour moi, la couvade, c'est un homme qui est en train de devenir père", résume la spécialiste.

Quels sont les symptômes de la couvade ?

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les symptômes d'une couvade ne ressemblent pas toujours à ceux de la grossesse et, surtout, sont très différents selon chaque homme. Notre psychologue en donne une liste non-exhaustive : "la prise de poids, c'est ce qu'on retient le plus, mais cela peut aussi être d'autres choses comme des émotions et une sensibilité plus importantes, une déprime, une grande anxiété, beaucoup de questionnements, un homme qui se tourne vers l'alcool, le travail...".

Pourquoi certains hommes font-ils des couvades ?

"Pendant plusieurs siècles, les hommes n'étaient pas conviés à suivre la grossesse. On leur présentait le bébé après la naissance. Ce n'est que depuis quelques décennies qu'ils rentrent dans la salle d'accouchement. Aujourd'hui, après qu'on se soit intéressé à la santé des femmes en couches, celle du nouveau-né, et au ressenti des femmes enceintes, on s'intéresse à ce que peut ressentir le futur papa", analyse Nathalie Lancelin-Huin. Le fait que les hommes fassent des couvades, et qu'on en ait conscience, est un pas dans la bonne direction. Cependant, tout n'est pas encore gagné puisque, si un futur père fait une couvade, c'est généralement parce qu'il n'arrive pas ou parce qu'il ne peut pas exprimer ses émotions. Encore aujourd'hui, les hommes ne sont pas toujours encouragés à parler de ce qu'ils ressentent. Or, la grossesse est un moment de bouleversements, pour les deux parents. Et quand on ne peut pas s'exprimer oralement, c'est le corps qui le fait à notre place. "La couvade, c'est très beau, parce que ça nous montre que notre corps est une caisse de résonance aux émotions qu'on ne dit pas. Et quand le seuil de tolérance de ce qu'on peut accumuler est dépassé, le corps le raconte", explique la psychologue. Si certains hommes font des couvades, c'est donc une façon qu'a leur corps de manifester des émotions. En outre, il ne s'agit pas nécessairement de sentiments négatifs. "Ce n'est pas forcément que ça se passe mal pour lui, que c'est difficile ou qu'il n'y arrive pas. Ça peut aussi être parce qu'il est submergé face à tout ce qui l'attend", ajoute la spécialiste.

Comment réagir quand son conjoint fait une couvade ?

Lorsqu'une future maman perçoit que quelque chose ne va pas, que son compagnon change pendant la grossesse, ou quand il prend du poids pendant ces neuf mois, le plus important est d'en parler. "Il faut lui dire qu'elle s'en rend compte, qu'elle comprend que les choses ne sont pas si faciles pour lui, qu'il garde peut-être beaucoup de choses pour lui", explique Nathalie Lancelin-HuinUne fois que le dialogue est ouvert, "elle peut tout simplement lui demander comment il va, comment il vit cette grossesse, si des choses peuvent l'inquiéter à propos du bébé… Si on ouvre la porte aux papas avec tranquillité et sans jugement, ils se confient !", affirme la spécialiste.

Un homme qui fait une couvade doit-il consulter un psychologue ?

Aller voir un psychologue pour évoquer ce que le futur papa ressent peut être une bonne idée pour un homme qui fait une couvade. Cependant, ce n'est pas la seule chose à faire, estime Nathalie Lancelin-Huin. S'il n'a pas envie de consulter, il peut essayer de trouver quelqu'un à qui en parler : un ami, un collègue, son père… Le principal est de "trouver quelqu'un à qui il va pouvoir se confier". En accompagnant sa compagne lors des rendez-vous de suivi de grossesse, il peut aussi évoquer le sujet : "ce n'est pas souvent que les gynécologues demandent aux papas comment ils vont, mais ça se fait de plus en plus". Les sages-femmes sont aussi de bonnes interlocutrices dans ce cas, car "elles sont sensibles à la question du père". Enfin, il est possible d'en parler avec son médecin généraliste. Après avoir trouvé une personne à qui se confier, il est important que le futur papa en discute avec sa compagne, conseille la psychologue. "C'est celle avec qui il partage sa vie, c'est la personne la mieux placée, normalement, pour le comprendre, et c'est aussi la première concernée par ce qui leur arrive, parce que c'est leur bébé à tous les deux". Il faut donc réussir à en parler au sein du couple. "Ce moment de confiance et de confidence va alors leur permettre de se sentir plus proches".

Comment sont perçus les hommes qui font une couvade dans notre société ?

La couvade est un sujet encore tabou, et "la société en fait soit une source de moqueries, soit une source d'inquiétudes. Pour certains, c'est le signe qu'on ne peut pas compter sur le papa, qu'il est trop sensible… Ou alors on ne le prend pas suffisamment au sérieux", selon Nathalie Lancelin-HuinOr, il n'y a rien de honteux dans le fait de faire une couvade. Comme la psychologue le souligne, "c'est une question de sensibilité, mais pas de fragilité. La sensibilité, c'est un moyen d'expression. La femme enceinte vit une expérience incroyable, mais qui n'est pas que facile, et c'est bien normal que l'homme aussi fasse son cheminement et ressente des émotions".

Couvade des pères : comment expliquer ce phénomène ?
Couvade des pères : comment expliquer ce phénomène ?

Sommaire Couvade définition Symptômes couvade Couvade : les raisons Que faire ? Faut-il consulter un psy ? Quand on parle de couvade chez les hommes , une image nous vient souvent en tête : un homme qui voit son ventre...