L'art du discours de témoin de mariage Allez à l'essentiel


 un témoin bavard
 Un témoin bavard © Light Impression - Fotolia.com
Votre profil

Une chose est sûre, si le silence est d'or, vous préféreriez être ruinée plutôt que de vous taire ! Qu'à cela ne tienne, vous préparez un discours aussi long qu'un grand dirigeant au sommet du G8.


Le discours type

Début du discours : 20h05
"Ma Lucie. Ma meilleure amie. Ma lanterne dans la nuit. Ma carbonara dans les spaghettis. Par où commencer ? Tellement de souvenirs à raconter... Souviens-toi, en primaire, tu étais folle amoureuse de Martin. Qu'est-ce qu'on rigolait à l'époque, hein Lucie. Il était adorable avec ses taches de rousseur et son cartable Mario Bross. Vous faisiez du roller ensemble le mercredi après-midi, juste avant d'aller goûter chez ses parents. Ses parents qui avaient construit dans leur jardin un grand bassin de poissons rouges dans lequel nous allions jeter des miettes après les cours, tu te rappelles ? Déjà, tu aimais la nature Lucie. Tu as toujours apprécié te balader en forêt, en vélo ou à pied... Grande sportive que tu es, tu as rencontré ton Thomas en faisant un footing dans un parc, le 17 avril 2006 à 15h20. C'était le parc de la "Poudrerie", pas loin de chez tes grands-parents il me semble. Là où se trouvent les toboggans géants et les balançoires de toutes les couleurs. Jaunes, vertes, roses... Bref, je m'égare. Etc."
Fin du discours : 20h58

Conseil : allez à l'essentiel !

Les invités qui vous écoutent sont certainement affamés et ne seront pas toujours très réceptifs à vos petites anecdotes. Vous pouvez par exemple, si vous avez beaucoup de choses à dire à votre amie, lui écrire une lettre que vous lui remettrez en fin de journée. Elle sera certainement très touchée par cette attention et aura plus de temps pour vous lire tranquillement chez elle...

Sommaire