Halloween : date, histoire et traditions de cette fête ludique

Tapi dans votre salon, vous tremblez d'inquiétude à l'idée d'entendre la sonnette vous rappeler à vos obligations ? Sous peine d'être menacé d'un sort par des enfants déguisés en squelettes, sorcières, Frankenstein, Dracula, citrouilles, les cheveux couverts de toiles d'araignée et le visage bariolé de cicatrices, il vous faudra, vous le savez déjà vous fendre, de quelques bonbons. Tel est le triste sort des victimes d'Halloween. Mais pourquoi ?

Halloween : date, histoire et traditions de cette fête ludique
© rawpixel/123RF

Date d'Halloween 2021

Halloween tombe chaque année le 31 octobre, la veille de la Toussaint. En 2021, ce sera un dimanche.

Quelle est l'histoire d'Halloween ?

Fête celtique d'origine irlandaise, Halloween séduit ou irrite, selon le continent où elle est célébrée. De l'avis des historiens, cette fête folklorique païenne serait un héritage de Samain, nouvel an celtique. Mot gaélique auquel on attribue parfois la signification "fin de l'été", Samain annonce le crépuscule de la saison claire et l'entrée dans la saison sombre, autrement dit, l'avènement du Temps Noir. Winter is coming… Durant cette nuit, la ligne de démarcation entre monde des vivants et au-delà tendrait à s'estomper si bien que fantômes et vivants pourraient se rencontrer, l'espace de quelques heures. Une incursion dans le passé pour les défunts et un passage de l'autre côté du miroir pour les êtres de chair et de sang…

Quelles sont les traditions d'Halloween ?

Trick or treat ou encore "farce ou friandise" est le cri de ralliement des enfants. Pour acheter leur paix et échapper à un mauvais tour, les adultes doivent se soumettre à une distribution de bonbons. Pour les impressionner, il est de coutume que les enfants se déguisent en personnages effrayants. Vider des citrouilles et les tailler afin de leur donner une apparence monstrueuse est également l'un des grands classiques d'Halloween. Cela permettrait de conjurer les mauvais esprits. Pour les jusqu'au-boutistes, décoration de maison et dégustation de soupe de citrouille s'imposent.

Depuis quand fête-t-on Halloween en France ?

A l'instar de la fête des grand-mères, Halloween doit sa célébration en France à une initiative des marques. A la fin des années 1990, portée par la vague des séries américaines, France Telecom lance un téléphone mobile Orange, nommé Olaween. Des géants tels que Coca-Cola ou Disneyland se chargent également d'assurer la promotion de cette fête particulièrement ludique pour les enfants.

Bien vite cependant une partie de l'opinion s'insurge contre ce bombardement de citrouilles et costumes macabres jugé mercantile. L'intérêt du public pour cet évènement très populaire aux Etats-Unis décline. Les enfants errent de maison en maison, se heurtant à des portes closes et arborant des paniers désespérément vides. Reste le plaisir d'avoir peut-être, sait-on jamais, croisé des esprits au détour d'une rue…