Pâques 2021 : quelles mesures pour le week-end de Pâques ?

Ce 31 mars, Emmanuel Macron a indiqué qu'il y aurait une tolérance durant ce week-end de Pâques pour permettre aux Français de rejoindre leur lieu de confinement. Pour autant, Jean-Baptiste Djebbari, le ministre en charge des Transports a précisé que fêter Pâques ne constituait pas un motif dérogatoire.

Pâques 2021 : quelles mesures pour le week-end de Pâques ?
© gpointstudio-123rf

Comment fêter Pâques en période de Covid ?

[Mise à jour du 2 avril à 12h02]. Lors de son allocution télévisée du 31 mars, Emmanuel Macron a annoncé l'extension des mesures de restriction en vigueur des 19 départements à l'ensemble de la France, dès ce samedi 3 avril au soir, et pour une période de 4 semaines. Le chef de l'Etat a aussi annoncé une tolérance permettant de rejoindre son lieu de confinement durant le week-end de Pâques, soit jusqu'au 5 avril 2021. Les Français pourront donc se rendre dans leur résidence secondaire ou un autre autre lieu de confinement. La SNCF a indiqué que l'essentiel des trains prévus "circuleront normalement jusqu'au 5 avril inclus". Résultat, le site Oui SNCF a été pris d'assaut peu après les déclarations d'Emmanuel Macron et était difficilement accessible le mercredi 31 mars dans la soirée en raison d'une très forte affluence. Cependant, le week-end de Pâques du 3 et 4 avril ne pourra s'organiser que dans le respect des règles sanitaires. Le gouvernement ne prévoit aucune dérogation aux mesures de restrictions pour les repas de famille lors de la fête de Pâques. Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron avait, en effet, encouragé les Français à "éviter, comme nous avons su le faire à Noël, les rassemblements privés, les fêtes avec les amis, la famille, les proches". Ce 2 avril, Jean-Baptiste Djebbari, le ministre en charge des Transports, est allé dans le même sens en déclarant sur Europe 1 qu'"aller fêter Pâques n'était pas un motif dérogatoire". 

Contrôles renforcés avant le week-end de Pâques

Lors d'un point presse organisé ce 30 mars, le ministre de l'Intérieur considère que le week-end de Pâques serait "à haut risque". Il a par ailleurs annoncé des "contrôles intensifs" dans les départements confinés en vue d'éviter les déplacements en famille.

Dedans avec les miens, dehors en citoyen

Une nouvelle campagne de prévention intitulée "dedans avec les miens, dehors en citoyen" a également été lancée pour préciser les gestes barrière à adopter, ce qu'il est recommandé de faire ou de ne pas faire dans les zones avec restrictions sanitaires renforcées :

  • Dedans avec les miens : Je ne reçois pas chez moi, j'aère régulièrement mon logement, je ne me rends pas chez les autres, je ne sors plus après 19h (sauf pour mon travail ou une urgence avec une attestation), je télétravaille sauf impossibilité.
  • Dehors en citoyen : Je porte le masque et je respecte les distances, j'évite de manger ou de boire si je ne suis pas seul ou avec les personnes de mon foyer, je ne quitte pas ma région ou mon département sauf motif impérieux ou professionnel justifié par attestation, je peux sortir jusqu'à 19 h pour travailler, me promener, faire des courses, accompagner mes enfants à l'école, sortir mon animal de compagnie, aller chez le médecin. Au-delà de 10 km, je dois avoir une attestation justifiant le motif de mon déplacement. Enfin, je peux retrouver mes amis dehors, mais à 6 maximum et en respectant les gestes barrières.

Le couvre-feu ne sera pas décalé après 19h pour la veillée pascale

Ce 29 mars, le Conseil d'État a rejeté l'idée de décaler l'horaire du couvre-feu après 19h pendant la semaine de Pâques pour permettre l'organisation de la veillée pascale. Deux associations catholiques (Civitas et VIA La Voie du peuple) avaient en effet réclamé une adaptation pour les fidèles. "L'impossibilité de se rendre dans un lieu de culte pendant le couvre-feu, y compris pendant la semaine de Pâques, ne porte pas une atteinte manifestement disproportionnée à la liberté de culte au regard de l'objectif de préservation de la santé publique", a estimé le juge administratif. Il rappelle que "de nombreuses paroisses ont adapté leurs horaires", en avançant les cérémonies religieuses plus tôt dans l'après-midi. En outre, les évêques de France ont "proposé des aménagements liturgiques permettant de célébrer la veillée pascale du 3 avril, en tenant compte des restrictions liées au couvre-feu". Ainsi, le couvre-feu de 19h à 6h reste selon lui justifié.

Lundi de Pâques : quelle date cette année ?

En 2021, la fête de Pâques tombe le dimanche 4 avril. Le lundi de Pâques - jour férié qui suit le dimanche pascal - est le 5 avril.

Quelques sont les traditions de Pâques ?

A travers le monde, les traditions pascales sont nombreuses. Citons-en quelques-unes que l'on retrouve en France.

  • Œufs décorés : cette coutume qui remonte au Moyen-Age vient du fait que, lors du Carême, la consommation d'œufs étaient proscrits, jeûne et abstinence obligent. Pour ne pas les perdre, on en consommait uniquement pendant la Mi-Carême, en préparant crêpes et beignets, puis on décorait ceux pondus les jours suivants afin de les offrir à Pâques.
  • Œufs en chocolat : au XVIIIe siècle, on a commencé à vider les œufs pour les remplir de chocolat et les offrir. Les moulages d'œufs en chocolat ne font leur apparition qu'au XIXe siècle avec l'évolution des techniques de fabrication.
  • Cloches de Pâques : la tradition populaire veut que ce soient les cloches, parties de Rome le Jeudi saint, qui apportent les œufs le matin de Pâques et sonnent à toute volée la résurrection de Jésus. Dans l'Est de la France, la cigogne ou le lapin remplace parfois les cloches pour apporter les œufs de Pâques.
  • Chasse aux œufs : traditionnellement, les œufs et autres chocolats de Pâques sont cachés dans les jardins, les maisons ou les appartements pour que les enfants les ramassent.

Chocolats de Pâques

Le chocolat est incontournable de la fête de Pâques. Sous forme de petits œufs pralinés, de friture, de moulage en forme de cloche, de lapin, de poule ou d’œuf mais aussi dans les desserts, il s'invite à notre table le temps du week-end pascal. Cette année, confinement oblige, pourquoi pas essayer de fabriquer soi-même des chocolats de Pâques ? On vous explique comment les réussir.

Que manger à Pâques ? Toutes nos idées de recettes

L'ingrédient phare du repas pascal reste l'agneau, du gigot à l'épaule, en passant par les côtes. Découvrez comment accommoder cette viande et avec quels plats l'accompagner.

Activités de Pâques avec les enfants

Coloriages de lapins, confection de poussins ou d'oeufs à la maison, décoration de gâteaux ou bien encore envoi de cartes personnalisées... Pâques, c'est d'abord la fête des enfants ! Et ce n'est pas parce qu'on est en confinement qu'on ne peut pas réaliser ces activités qui feront plaisir aux petits comme aux grands, proposées par notre partenaire Hugo l'Escargot.

Décoration de Pâques, pour la table et la maison

Quelle est la symbolique de la Pâques chrétienne ?

Pour les chrétiens, Pâques est la fête religieuse la plus importante et marque l'événement de la vie de Jésus sur lequel repose leur foi, à savoir sa résurrection. La célébration de Pâques conclut la Semaine sainte décrivant la Passion du Christ, de la Cène - son dernier repas - à sa crucifixion, puis sa mise au tombeau. Dans la religion chrétienne, cette fête symbolise le sacrifice de Jésus-Christ pour les hommes mais aussi un certain renouveau spirituel et une confirmation de la foi.

Fêtes de famille