Noël Covid : fêtes en famille, pas de couvre-feu à Noël et jour de l'an

Chargement de votre vidéo
"Noël Covid : fêtes en famille, pas de couvre-feu à Noël et jour de l'an"

[NOEL 2020].Si la situation sanitaire le permet, le confinement pourra être levé à partir du 15 décembre et "nous pourrons passer Noël en famille" a annoncé Emmanuel Macron ce mardi. Un couvre-feu sera mis en place de 21 heures à 7 heures, excepté les 24 et 31 décembre.

Noël 2020 : confinement levé pour passer Noël en famille

[Mise à jour du 25 novembre à 17h09]. Lors de son allocution ce mardi, Emmanuel Macron a fait le point sur la situation épidémique liée au coronavirus. "La seconde vague de l'épidémie est passée", assure le Président, tout en rappelant que le virus est encore très fortement présent. "Il nous faut poursuivre nos efforts pour maîtriser l'épidémie, continuer à limiter les activités en lieu clos et éviter au maximum les rassemblements". Emmanuel Macron fixe un nouveau calendrier en trois étapes:

A partir du samedi 28 novembre au matin

Le confinement adapté restera en vigueur avec les attestations de déplacements. "Il faudra continuer à rester chez soi, télétravailler quand c'est possible, renoncer aux déplacements non nécessaires". En revanche, la promenade et l'activité physique sont autorisées en extérieur dans un rayon de 20 km et pour trois heures. Les activités extra-scolaires en plein air sont autorisées, et les lieux de culte sont à nouveau permis dans la limite de 30 personnes. Tous les commerces et services à domicile sont autorisés à reprendre jusqu'à 21 heures dans le cadre d'un protocole sanitaire strict.

A partir du 15 décembre : couvre-feu de 21h à 7h excepté pour Noël et le jour de l'an

Fin du confinement le 15 décembre. "Si nous arrivons aux alentours des 5000 contaminations par jour, et environ 2500 à 3000 personnes en réanimation, nous pourrons alors franchir un nouveau cap : le confinement pourra être levé avec un couvre-feu de 21 heures à 7 heures du matin, excepté les soirs des 24 et 31 décembre. Nous pourrons alors nous déplacer sans autorisation, nous pourrons circuler librement pour partager ces moments en famille. Il faudra au maximum limiter les déplacements inutiles". Emmanuel Macron est favorable au fait de "souffler et se retrouver", mais appelle les Français à rester vigilants et responsables. "Il ne s'agira pas à coup sûr de vacances de Noël comme les autres". Les activités extra-scolaires en salle pour l'accueil des enfants pendant les fêtes de Noël seront autorisées avec des règles strictes. Les cinémas, théâtres et musées pourront de nouveau ouvrir.

Dernière étape : le 20 janvier

Au retour des fêtes de fin d'année, le gouvernement évaluera de nouveau la situation pour prendre de nouvelles décisions, avec la possibilité d'ouvrir les salles de sport et les restaurants ainsi que les lycées, avec la totalité des élèves présents. 15 jours plus tard, ce sera au tour des universités d'accueillir de nouveau les étudiants, jusqu'alors à distance. 

Enfin, Emmanuel Macron a rappelé que les grands rassemblements et les événements festifs dans les salles à louer resteront interdits durant cette nouvelle période, y compris les bars, restaurants, discothèques et parcs d'attractions. Le gouvernement a également engagé une concertation concernant les stations de sports d'hiver et des décisions seront prises prochainement, mais le Président estime qu'il est préférable d'envisager une réouverture courant janvier. L'objectif : limiter toutes les activités qui multiplient les rassemblements et conduisent les gens à se rassembler dans des lieux clos. 

Les dernières actualités et annonces sur les fêtes de Noël

  • Jean Castex détaillera les mesures annoncées par Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse qui aura lieu ce jeudi 26 novembre à 11h.
  • Des stands dans la rue à Paris. Les commerces non-essentiels pourront recommencer à accueillir du public dès samedi. Pour leur permettre de recevoir leurs clients en respectant la jauge d'un client par 8m², la mairie de Paris va leur permettre d'installer des stands de Noël dehors. Gratuits, ils pourront être mis en place du 1er décembre 2020 au 3 janvier 2021.
  • Une jauge réévaluée pour les messes. La limite de 30 personnes est jugée "inapplicable" par l'épiscopat catholique qui réclame dans un communiqué "une jauge réaliste tout en étant stricte". Une nouveau plafond maximal sera ainsi étudié d'ici jeudi. Cette nouvelle limite devrait se faire en deux étapes, à partir du 28 novembre, avec une réévaluation le 15 décembre, à la fin du confinement.
  • Un repas de Noël à distance de papy et mamie ? C'est ce que préconise ce 24 novembre le professeur Rémi Salomon, président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP (assistance publique - hôpitaux de Paris), rappelant la dangerosité du virus. "On coupe la bûche de Noël en deux et papy et mamie mangent dans la cuisine et nous dans la salle à manger (...) Il ne faut pas manger avec papy et mamie, même à Noël, même si on a pris des précautions avant", a-t-il déclaré sur Franceinfo.
  • L'OMS recommande un Noël en petit comité. "C'est incroyablement difficile parce que, particulièrement pendant la période des fêtes, nous voulons vraiment être avec notre famille. Mais dans certains cas, ne pas avoir de réunion de famille est l'option la plus sûre", a précisé ce 23 novembre Maria Van Kerkhove, chargée de la gestion de la pandémie à l'OMS, qui préconise notamment une fête par visioconférence. L'Organisation mondiale de la Santé fait aussi référence aux fêtes de Thanksgiving, célébrée ce jeudi aux Etats-Unis.
  • Les Français comptent dépenser plus que d'habitude pour Noël. Selon une étude CSA Research pour Cofidis et Rakuten, les Français ont pu épargner durant ces deux confinements. Et ils comptent bien en profiter pour les achats de Noël : le budget moyen consacré aux fêtes et aux cadeaux est cette fois supérieur aux précédentes années. En 2019 : 549 euros avait été dépensés, et 571 euros en 2018. L'étude précise que le budget le plus important devrait se retrouver chez les 50 ans et plus avec en moyenne 696 euros, et jusqu'à 744 euros pour les plus de 65 ans.
  • Illuminations de Noël. Ce dimanche 22 novembre, les traditionnelles illuminations des Champs-Elysées ont été inaugurées en version digitale. Cette année, c'est Louane qui était la marraine du lancement de la saison festive, sur la plus belle avenue du monde. 
  • Achat des cadeaux de Noël : le report du Black Friday au 4 décembre. Les différents acteurs de la vie économique commencent malgré tout à s'organiser et les petits commerçants ont obtenu gain de cause : prévu initialement le 27 novembre, le "Black Friday" a été reporté au 4 décembre. Amazon a également accepté de reporter ses offres promotionnelles. De quoi permettre aux parents d'acheter les cadeaux de Noël à petit prix.
  • Le secrétariat du Père Noël est ouvert depuis ce jeudi 12 novembre. Malgré le confinement, le Père Noël va prendre, comme tous les ans, le temps de répondre à toutes leurs lettres. Cette année, ils pourront, jusqu'au 15 décembre, lui envoyer leur liste de cadeaux en indiquant sur l'enveloppe "Père Noël" ainsi que leur nom, prénom et adresse complète (le timbre n'est pas nécessaire). Ils pourront aussi envoyer leur lettre depuis le site dédié mis en place par La Poste. Les secrétaires du Père Noël leur enverront en retour "une belle lettre du Père Noël " accompagnée d'une carte postale à colorier. 
  • Etat d'urgence sanitaire : jusqu'à quand ? Ce 7 novembre, les députés ont adopté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février, par 154 voix pour et 38 contre, lors de l'ultime lecture du texte. Il permet au gouvernement de mettre en place des restrictions dans le cadre de la lutte contre la deuxième vague de la Covid-19. Les députés des trois groupes de gauche (GDR, LFI et PS) et sept élus de Libertés et territoires ont cependant annoncé leur volonté de saisir le Conseil constitutionnel concernant l'ensemble du projet de loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire car ils estiment qu'il "contrevient à plusieurs principes constitutionnels"
  • Pas de marchés à Noël. La plupart des marchés de Noël ont été annulés. Les villes de Nice, Strasbourg, Metz, Lyon, Lille, Limoges, Bordeaux, Grenoble, Colmar, Toulon ou Nantes annoncent tour à tour que les traditionnels chalets de Noël ne seront pas mis en place cette année, mais certaines villes proposent des marchés de Noël virtuels !

Noël 2020 : les tendances jouets, menus, déco, cadeaux !

En dépit de la crise sanitaire, l'année 2020 ne fera pas exception : elle aussi comptera un 24, puis un 25 décembre (et pour l'occasion ce sera un jeudi et un vendredi). Noël, de la dinde aux cadeaux sous le sapin en passant par l'inénarrable pull à grelots, c'est un lot de traditions que certains adorent et que d'autres rejettent en bloc. Mais c'est aussi chaque année des nouveautés : alors, à quelle sauce allez-vous déguster cette édition 2020 du réveillon ? Découvrez toutes les tendances festives de cette fin d'année, sans oublier de bûcher vos grands classiques.

SELECTION DE CADEAUX DE NOEL POUR LES GRANDS

SPECIAL JOUETS DE NOEL 2020

MENUS ET RECETTES DE NOEL

DECO DE NOEL, SAPINS ET TABLES DE FETES 

LA PLUS BELLE POUR NOEL

ACTIVITES DE NOEL DIY POUR LES ENFANTS